Fidèles du Temple

09/05/2021

CRITIQUE : DE LA PEINTURE HUMIDE (WET PALETTE) EN GENERAL ET DE LA EVERLASTING WET PALETTE BY REDGRASS GAMES EN PARTICULIER (AVEC LA MEMBRANE REUTILISABLE)


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^





Aujourd'hui je vous propose un article un peu combo. Non seulement je vais vous faire part de mes réflexions personnelles au sujet d'un truc qui est passé pour votre Serviteur de simple accessoire figurinistique à véritable outil figurinistique indispensable mais encore vous pourrez lire ma dernière review au sujet d'un produit-phare de la marque REDGRASS GAMES, j'ai nommé la fameuse "palette humide" ou "wet palette" en bon français ^^

Quand je vous parle d'expérience personnelle, je parle de 6 années passées à utiliser la palette humide... Je pense donc avoir une certaine prétention d'affirmer que je sais de quoi je parle même si certains d'entre Vous auront tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec moi.

Encore une fois le présent article n'est qu'une proposition de point de vue, en aucun cas il n'aurait une portée dogmatique fondée sur je ne sais quelle légitimité populaire (ça, c'est pour certains cocos dits "influenceurs" qui pensent qu'un nombre conséquent de likes/followers leur octroie l'arrogance de se revendiquer comme leaders/représentants de notre petit milieu d'une part et d'autre part que ledit petit milieu attendrait avec impatience leur bonne parole messianique... En fait non ^^). ça me permet également de devancer dès à présent les social justice warriors en manque d'attention et de cause en carton à défendre : merci d'aller montrer vos muscles virtuels ailleurs ^^



WET PALETTE N°1 (MARS 2015)


Bien que j'aie débuté la peinture de figurine à l'âge de 8 ans (j'en aurai 40 le mois prochain, merci de vous en soucier ^^), ce n'est que très récemment - 6 ans donc - que j'ai commencé à travailler avec une palette humide... Par pure stupidité, méconnaissance du sujet et surtout difficulté à l'apprivoiser.

- Stupidité d'abord : Dans un premier temps, de façon superbement arrogante, je suis parti du principe que ce machin n'était rien de plus qu'un gadget supplémentaire que les commerçants du milieu tentaient de nous refourguer et que ce n'était pas pour moi. De la peinture qui reste humide durant plusieurs jours ? Allons donc !! Et puis quoi encore !! (j'avais bien précisé que j'étais stupide hein ^^).

- Méconnaissance du sujet ensuite : Si j'avais été moins crétin, je me serai davantage intéressé au sujet car une fois qu'on est bien au fait du principe du truc - à savoir une humidification constante de la peinture à l'aide du principe de la capillarité, ben je dois avouer que ça change la vie, ça élargit les champs des possibles et surtout ça permet de réaliser de substantielles économies ^^'

- Difficulté à apprivoiser enfin : Comme tout nouvel outil et sauf à être un petit génie de la peinture sur figs où un demi-dieu plénipotentiaire, il faut un certain temps d'adaptation et d'expérimentation... Et ça ne se fait pas tout seul. Le dosage de l'eau, une ou deux feuilles, quelle type d'éponge, combien de temps peut-on conserver une texture de couleur... etc etc etc...

Le débutant peut être pas mal rebuté au début et c'est bien normal.


Ma première palette humide... Après 5 ans de bons et loyaux services, elle a tiré sa révérence ^^


Comme à peu près tous les ceuss qui ont découvert le concept, j'ai débuté au level 1 avec une palette humide éco+ et avec beaucoup de récup' (pensez donc : une boite de fromage, un bout de carré éponge et du papier sulfurisé ^^). 

J'ai eu l'occasion d'en parler dans CET ARTICLE auquel je vous renvoie pour éviter d'inutiles répétitions et dont je maintiens à ce jour tout ce que j'ai écris... Mais où je vais quand même apporter quelques correctifs ^^

Débuter par là peut être un excellent pied à l'étrier pour se familiariser et passer à la vitesse supérieure ^^

Avantages : 

- Suivant la quantité d'eau que vous utilisez et avec laquelle vous êtes la plus à l'aise pour peindre, la palette humide permet réellement de conserver plus longtemps une couleur, de l'ordre de plusieurs jours (je suis allé jusqu'à 10 jours une fois mais la peinture était quasi-solide au début ^^') suivant les cas et les marques.

- Ceci emporte de facto une certaine économie non seulement de matière (pas de peinture qui sèche, c'est aussi moins de peinture à utiliser) mais également financière (moins de peinture à utiliser, c'est aussi moins de peinture à acheter).


Inconvénients :

- Le papier sulfurisé utilisé pour servir de tampon poreux entre l'éponge et la peinture est fragile. Très fragile. Trop fragile. J'ai l'habitude de faire quelques mélanges à même la palette humide et je ne compte plsu le nombre de fois où j'ai crevé ledit papier, où mon mélange a foutu le camp sur l'éponge et colorant également toute l'eau de la palette.

Même en utilisant une petite tige à bout rond ou le manche d'un pinceau, en y allant tout doucement, vous n'êtes pas du tout à l'abri de passer à travers. C'est assez pénible au début mais avec un peu de pratique, on peut s'en sortir ^^'

- Le carré éponge (certains utilisent plusieurs feuilles de sopalin) est très très absorbant et le papier sulfurisé est particulièrement poreux... Ce qui signifie que le principe de capillarité joue à plein (tant mieux) voire un peu trop à plein et là, la force de la palette outil maison devient sa principale faiblesse : la peinture devenant trop diluée, vous perdez la texture avec laquelle vous travailliez jusque là : la couleur légèrement épaisse du début s'est transformée en un truc désormais bon pour du glacis. Ca peut être bien mais si on n'a pas prévu le coup, on doit recommencer le mélange depuis le début... En espérant se rappeler ce qu'on a utilisé pour y parvenir ^^'

En effet, si effectivement la peinture peut se conserver plusieurs jours sans sécher, elle devient passablement diluée. A tel point qu'il ne faut pas espérer y revenir trois jours après sans devoir remettre un peu de matière pour ré-épaissir. C'est notamment encore plus vrai pour les couleurs métalliques aux pigments très fins qui seront complètement perdus dans une substance laiteuse et proprement inutilisables.

- Attention aux moisissures : suivant l'endroit où vous stocker votre palette humide (certains la place même au réfrigérateur !) et l'environnement, vous pouvez vous retrouver un beau matin avec des moisissures qui se forment. Pas de panique, cela ne m'est arrivé qu'une seule fois et un bon nettoyage avec un produit ménager bactéricide comme un peu d'eau de javel permettra de remprendre un nouveau départ... Hélas, si ça arrive entre deux session de peinture, vos mélanges risquent d'être affectés et mieux vaut recommencer.

- Attention au climat : l'humidité de votre palette réagira suivant que vous habitez dans un coin frais/humide/sec/chaud. Habitant à Bordeaux, dans le sud de la France, je peux vous dire qu'en plein été j'ai souvent dû apporter un peu d'eau supplémentaire en prévision de la session du lendemain... Car je me suis déjà retrouvé avec une éponge tout juste humide... Et mes peintures à moitié sèches donc peu/plus exploitables ^^'


En conclusion :


Une palette humide "maison", c'est pas mal. C'est un "plus" absolument fantastique... Pour peu qu'on sache bien en appréhender le fonctionnement. C'est outil parfait pour peindre un ou deux jours de suite, peut-être trois mais au-delà, attendez vous à prévoir de refaire vos couleurs et vos mélanges.

C'est un outil très utile mais qui demande pas mal de doigté au début et je pense que c'est pour cette raison que je lis ici ou là que certains l'ont abandonné "parce qu'ils n'y arrivaient pas". Je ne leurs jetterai aucunement la pierre mais peut-être pourraient ils tenter de refaire un essai à la lecture de cet article ? Car je tiens à les rassurer : moi aussi j'ai pas mal galéré avant d'obtenir ce que je voulais ^^



WET PALETTE N°2 (AVRIL 2020)



Après 5 ans d'utilisation régulière, ma palette humide "fromagère" était devenue inutilisable et trop petite pour ce que je voulais faire. Je l'ai donc congédiée avec mes remerciements et je l'ai remplacée par une boite à sandwichs (néozélandaise !! XD) plus grande et surtout hermétique achetée pour 3€ au supermarché du coin.

Pourquoi le côté hermétique a son importance ? Hé bien ma palette fromagère était effectivement percée de trous d'aération sur le couvercle et je préférai prévenir toute sécheresse/évaporation/activation de moisissure accélérée en prenant une palette qui ne laissait pas l'air circuler. Certains réutilisaient des boites de tranches de jambon refermables par exemple.


Avantages :

- J'aurai les mêmes observations que ci-dessus à formuler puisqu'on est toujours sur une palette humide "maison"... Toutefois j'ai noté que le caractère hermétique avait effectivement conservé l'humidité plus longtemps... Ainsi que, dans une certaine mesure, la texture de mes peintures. Oui, je me suis aperçu que j'avais pu "gagné" un ou deux jours de plus par rapport à ma première palette et ça, ce n'était pas anodin ^^


Inconvénients :

- Egalement je formulerai les mêmes observations que précédemment bien que j'ai constaté qu'il me fallait moins souvent ajouter de l'eau ou remettre de la peinture.

- Cette palette était trop "haute" : cela n'a l'air de rien, mais un bord de palette trop haut peut être handicapant voire très chiant : j'ai l'habitude de peindre avec le poignet posé bien à plat sur la table (d'autres préfèrent peindre les coudes le long du corps et les mains à hauteur des yeux... Chacun ses préférences ^^)... Je me suis aperçu que les fréquents "va et vient" entre la figurine et la palette devenaient un peu plus acrobatiques. Au début, ça allait (je commence toujours par mettre mes peintures sur les bords de la palette) mais plus ça allait, plus ça devenait pénible (fatalement, à force de travailler avec d'autres couleurs, je me rapprochai du centre de la palette)... Ce n'était pas vraiment heureux en terme d'équilibre et faisait trop de tension dans mon poignet.


En conclusion :


J'avais pu apporter quelques améliorations perso à mon système D mais du coup, j'avais dû faire face à d'autres problématiques... Peut être que je n'aurai pas eu ces problèmes en employant une boite de tranches de jambon, dont les bords sont très "bas"... Mais ça, c'était avant... Avant que je ne reçoive une Everlasting Wet Palette de la part de Redgrass Games ^^



WET PALETTE N°3 : EVERLASTING WET PALETTE (AOÛT 2020)



Après quelques mois d'utilisation de ma palette "sandwich", un email de la part de Redgrass Games m'informe que "ma commande a bien été envoyée et qu'elle est en route pour livraison"... Ce qui m'a quelque peu étonné puisque je n'avais rien commandé. Ce n'était pas faute de vouloir mais les prix  ne sont pas ce qu'on peut appeler comme particulièrement "bons marché" nonobstant une qualité certaine ^^'

Ni une, ni deux, je contacte l'un des boss de RGG, l'honorable Vivien, vu qu'on se cotoie depuis fort longtemps : j'avais déjà eu l'occasion de discuter avec lui lorsqu'il était venu faire ses premiers pas sur Warmania, il m'avait ensuite fait l'honneur de tester ses produits : les différentes versions de ses poignées de peintre, ses pinceaux en poil de martre que j'ai toujours et qui fonctionnent toujours très bien merci ^^)... Disons que depuis le temps, j'ai mes entrées chez RGG ^^

En fait ce n'est pas une erreur : Vivien s'était aperçu que je n'avais jamais utilisé sa palette et donc il m'en avait offert une pour me faire ma propre expérience et en parler... Ce dont je le remercie fort chaleureusement aujourd'hui encore ^^


Le matos est arrivé dans un petit carton... Même pas massacré par la poste française !!! Chance...


A l'intérieur, un carton d'emballage un peu plus petit...

... Ainsi qu'un bouquin promo de peinture visiblement...

Ah oui c'est bien ça : le livret (classieux, en papier glacé) est un prospectus amélioré : c'est un petit guide basique de peinture détaillant quelques techniques de peinture (dont le "pointillé" que je ne connaissais pas d'ailleurs, comme quoi) en mettant en avant les produits RGG... Et rédigé par personne d'autre que le Grand Maître Angel Giraldez lui-même !! Ah ouais quand même O_o' 

Il en a fait, du chemin, Vivien et son équipe, depuis ses premiers balbutiements sur Warmania... Un prospectus publicitaire élaboré en partenariat avec AG, rien que ça... 

Le dos du livret. Alors si effectivement c'est bien un prospectus qui met en valeurs les produits RGG, je trouve quand même qu'il est plutôt bien fait et que même les vétérans (et surtout les débutants donc) pourront y apprendre un truc ou deux... Moi j'ai bien découvert le truc du pointillé... Auquel j'aurai pu d'ailleurs penser tout seul mais comme quoi, l'apprentissage est un chemin sans fin ^^

Non sérieusement, j'ai bien aimé ce petit livret ^^

Au dos de la boite de la palette humide, les instructions d'utilisation sont données...

J'aime bien les visuels du packaging...

Il y a même un rack de godets aimanté !! Alors ça, c'est topissime !! C'est carrément ZE bonus pour moi qui fais une utilisation plus qu'intensive des encres/lavis !! ^^

A l'ouverture de la boite, plusieurs trucs : deux mousses fines, le rack de godets et des feuilles poreuses...

J'ai donc bien suivi les instructions et à l'époque, j'allais me lancer dans la peinture de ma version jeune de Fabius Bile et il serait ma toute première fig test ^^

Toutes les figs visibles dans le Temple depuis août 2020 l'ont été avec la palette RGG.




Fait anecdotique : les mousses sont enfermées dans un sachet scellé. Je les trouvais un peu humide en les sortant... Et en effet : je me posais la question de savoir si j'allais utiliser une ou deux mousse et j'avais finalement attendu le lendemain avant d'ajouter la seconde... Mais durant la nuit, elle avait séché (rappelez vous : en plein été chaud dans le sud de la France ^^') !!

Elle était toute gondolée et durcie... Mais fort heureusement, trempée dans l'eau, tout est rentré dans l'ordre ^^

A noter qu'il y a aussi un élastique de fourni pour bien maintenir le couvercle - déjà cerclé de caoutchouc - et que la palette soit bien hermétique.

J'ai donc commencé à expérimenter la peinture de fig avec du vrai matos de pro (plusieurs grands peintres reconnus, dont Angel Giraldez, l'utilisent)...

Je pense que depuis lors je ne me suis pas trop mal débrouillé avec cette palette humide suivant cette petite sélection perso que je vous propose... Ici Fabius Bile et ses assistants... (vous pouvez retrouver la mise en couleurs de Fabius dans CET ARTICLE).

Là un starter du Temple de Ro-Kan pour Bushido (que vous pouvez retrouver dans CET ARTICLE)...

... Et dernièrement, toute ma Legio Memento Mori pour Epic ^^



Avantages :

- Les bords très bas de la palette permettent une utilisation très confortable. Par rapport à mon ancienne palette "fromagère" et "sandwich", cette palette ultra-plate est vraiment très basse. J'aime beaucoup.

- La palette RGG est réellement hermétique comme ma palette "sandwich" : le joint en caoutchouc qui court le long du couvercle ne semble vraiment rien laisser passer une fois qu'il est bien positionné. L'élastique gris à mettre autour est quasiment inutile et servira surtout à y coincer un ou deux pinceaux en cas de déplacement.

A noter que je n'ai pas testé le côté hermétique de la palette en remplissant le truc d'eau et en la posant sur la tranche. Soyons intelligent deux minutes : QUI irait remplir sa palette d'eau et de peinture pour ensuite la glisser dans un sac et partir en déplacement ? Si effectivement la palette serait objectivement hermétique, à coup sûr les couleurs se mélangeront et la mousse comme le papier seront dégueulasses... Et il faudra tout recommencer après un bon nettoyage. Je vois plutôt le côté hermétique comme OUI, l'air ne circule pas donc la peinture sèche moins... Et en cas de déplacement, même si on essore les mousses, elles resteront humides pour la prochaine fois qu'on l'utilisera ailleurs que sur son établi... Enfin ce n'est que mon point de vue.

- Les (50) feuilles poreuses ne sont PAS du simple papier sulfurisé. C'est une autre matière qui, je dois bien le reconnaître, conserve réellement la texture de la peinture plusieurs jours durant ("jours" hein, pas "semaines" !! ^^) sans qu'elles ne se détériorent trop. J'entends par là que j'ai pu conservé 2-3 jours mes peintures métalliques et plus longtemps encore mes couleurs "normales" alors que je ne pouvais pas me le permettre avec mes palettes "maison".

Je ne garantie pas la semaine entière bien entendu mais disons que si vous aviez prévu des sessions de peinture sur deux jours de suite, qu'un imprévu se pointe et vous oblige à reprendre au 3e jour, ben vous êtes quand même assuré de tout retrouver en place sans faire face à des matières ultra-diluées inutilisables. Ce n'est quand même pas rien... Surtout que ces feuilles sont quand même beaucoup plus solides que le papier sulfurisé !! Je peux vous assurer que je n'ai jamais percé une seule feuille depuis que je teste le truc. Bon certes, je continue d'y aller tout doucement mais le résultat est là pour moi ^^

- Si on est particulièrement motivé où si on a un pote qui vient peindre chez vous, il est possible d'utiliser la seconde mousse dans le couvercle pour en faire deux palettes humides !! Ca n'a l'air de rien, comme ça, mais si vous êtes pris dans un gros projet figurinistique et qu'il vous faut BEAUCOUP de teintes différentes, ça peut être rassurant de savoir que vous bénéficierez de textures équivalentes dans le temps que vous allez passer, sans avoir à bien faire gaffe à la différence de dilution/fluidité différente/outils dissemblables... etc etc etc... Ca ne m'est encore jamais arrivé de faire ainsi (la surface d'une seule feuille me suffit) mais c'est bon à savoir... Et jusqu'à présent, j'ai dû utiliser quoi ? 5-6 feuilles ? Y a de la marge ^^

- Le rack de godets aimantés : oh purée alors qu'est ce que j'adore ce truc !! Pour poser mes différentes encres à droite et à gauche, c'est le top. C'est vraiment une petite fonctionnalité tout spécialement faite pour moi et je ne m'en lasse pas ^^ J'ai lu que certains ne s'en servaient que peu voire jamais (sérieusement ? Si ça vous encombre, je ne dis pas non à un 2e voire même un 3e rack, mais vraiment hein !! ^^), je trouve ça bien dommage... Après, ma technique de peinture repose à 99% sur la transparence donc l'usage intensif de lavis/encre donc je peux comprendre ^^'

- l'aspect esthétique est très plaisant. J'aime beaucoup ce orange vif couplé à ce gris clair neutre. C'est assez flashy mais il y a une certaine élégance je trouve... Bon en temps normal, je me fous absolument de l'aspect d'un outil pourvu qu'il remplisse la mission que j'attends de lui... Mais si en plus il est joli, ça ne gâche rien... C'est mon petit côté "blogueuse de mode figurinistique" ^^'


Inconvénients : 

- La mousse est bien hydratante... Mais je trouve qu'elle ne l'est pas autant que mes anciens carrés-éponges que j'avais avec mes palettes "fromagère" et "sandwich" : il n'est pas rare que je doive "recharger" un peu avec une seringue. Ce n'est pas spécialement un gros problème non plus mais disons qu'il faut le savoir. Surtout si, comme votre Serviteur, vous habitez dans un coin assez chaud en été. Pour autant, même en "chargeant" massivement flotte, je n'ai pas eu affaire à une dilution extrême de mes peintures.

- Le prix. Le matos que m'a envoyé RGG coûte 26,90€ hors frais de port (il y a une version XL qui coute 42,90€ hors frais de port). On ne va pas se mentir, c'est un budget. Qui n'est pas à la portée de tout le monde (encore que, je m'interroge concernant mes Condisciples afficionados de GW qui claquent des sommes folles dans des trucs qu'ils revendent à prix cassés le mois suivant et qui viendraient renauder ici sur le prix ^^'). Fort heureusement, le succès planétaire (si si : la campagne de financement participatif destinée à lancer le concept a crevé tous les plafonds ^^) de la palette humide de RGG fait qu'on peut en trouver un peu partout sur le net (Philibert, Hobby Shop...) et dans les boutiques des revendeurs indépendants. Il est donc peut être possible de la toucher à un prix un peu moins cher suivant comment vous êtes bien avec votre boutiquier ^^

Il faut pourtant vraiment bien réfléchir avant de se lancer dans pareille dépense parce que là, on ne parle pas d'un pinceau qui sera de toute façon utilisé mais d'un outil qu'il faut apprendre à maîtriser au préalable... Et il peut paraître très frustrant de se dire qu'on a investit dans un truc dont finalement on n'a pas vraiment l'utilité où qu'on ne parvient pas à maitriser : exemple de l'aérographe qui peut faire monter la hype très vite quand on voit ce que les pratiquants assidus sont capables de sortir, on s'enflamme, on achète plein de matos assez onéreux... Et au final, peut-être par manque de pédagogie, on se borne à faire un peu de sous-couche avec ou ça reste dans le placard parce que "trop chiant à sortir, préparer puis nettoyer"...


En conclusion :


La palette humide de RGG est vraiment du TRES bon matos. C'est bien simple : je ne peux plus m'en passer et pour rien au monde je ne voudrais revenir à mes palettes humides "maison". Je ne sais pas en comment sont fabriquées les feuilles poreuses mais je dois avouer que OUI, la texture des couleurs semble pouvoir être préservée mieux et plus longtemps qu'une palette humide maison.

Je serai quand même franc (comme d'hab' en fait ^^) avec Vous, mes chers Lecteurs : c'est du matos qui s'adresse quand même en priorité aux peintres plutôt qu'aux joueurs. Si vous vous foutez un peu du fait que vos figs ne soient pas spécialement bien peintes car 3-4 couleurs (et encore) suffisent, que tout ce qui vous intéresse c'est d'assembler vos figs en vitesse pour ensuite leur faire prendre le chemin des champs de bataille (aucune critique ici : chacun vit sa passion figurinistique comme il l'entend), alors il n'est peut être pas nécessaire de considérer l'emplette d'une palette humide tout court.

Si en revanche vous avez déjà fait l'expérience d'une palette humide "maison" (je n'ai pas testé les palettes humides des autres marques, je parlerai donc uniquement de ce que j'ai pratiqué) ou que vous voulez vous initier à l'utilisation de la palette humide en vue de progresser en peinture, alors cette palette est clairement un investissement (car c'est bien le cas) intéressant car tous les composants ont été pensés et créés exprès pour vous offrir une expérience de peinture assez remarquable. Une bonne alternative avant de sortir le portefeuille pour faire fumer la carte bancaire est peut être de démarrer par l'achat d'une mousse de petit calibre (4,50€) + d'un paquet de 50 feuilles poreuses de taille en rapport (7,90€) = 12,40€ hors frais de port. Ce n'est pas la peau des fesses et disons qu'en cas de déception, on le sentira moins passer que la douloureuse pour le pack complet... Mais si l'essai est plaisant, on pourra largement le transformer ensuite avec la totale moule-frites ^^

Si vous êtes un peintre chevronné, alors je vous laisse tirer vos propres conclusions par rapport à ma propre expérience ^^

Mais il y a mieux... ^^


WET PALETTE N°3.5 : LA MEMBRANE REUTILISABLE DE REDGRASS GAMES (AVRIL 2021)



Il y a plusieurs années, quand Vivien & Co en étaient encore à l'ébauche de leur projet de palette humide, ils parlaient d'un concept révolutionnaire : une membrane aux qualités exceptionnelles qui serait encore meilleure que les feuilles poreuses, qui conserverait à la perfection l'humidité des peintures et qui serait surtout réutilisable quasi-éternellement...

Je confesse qu'à ce moment là, j'ai eu beaucoup d'étoiles dans les yeux... Mais le projet n'a finalement pas abouti par manque d'argent : le coût de recherche et de développement était plus que conséquent et le prix de vente au final se serait pas mal envolé... Ce qui la foutait très mal pour une toute petite entreprise qui voulait débuter dans la jungle du modélisme/figurinisme, vous en conviendrez. RGG a donc développé les feuilles poreuses dont j'ai parlé auparavant.

Encore une fois "oui, mais ça, c'était avant" ^^

Car il y a plusieurs mois de cela, Vivien et son équipe m'ont contacté en me disant qu'ils n'avaient pas abandonné leur concept de membrane révolutionnaire. Au contraire, ils avaient même fait pas mal de chemin en ce sens, à tel point qu'une nouvelle campagne de financement participatif était en grande préparation... Entre autres marchandises ^^

Ils me proposaient d'ailleurs l'opportunité de pouvoir tester ladite membrane en même temps qu'une petite sélection de francs-tireurs de la figurine à travers le monde (dont Angel Giraldez oui ^^)... Vous pensez bien qu'ils n'ont pas eu besoin de me le dire deux fois !! XD

Alors je précise immédiatement ici un truc important : NON le truc ne sera pas réutilisable quasi-éternellement. Mais il a été pensé pour être réutilisé plusieurs fois. Ca n'a pas pu se faire parce que... C'est comme ça. Pour le moment du moins. Toutefois, j'ai été autorisé a écrire que ce que j'allais recevoir serait la version définitive que recevraient les bakers.

Le truc étant encore en préparation, je le recevrai... Quand je le recevrai mais la campagne de financement était prévue pour le second trimestre 2021. Laissant RGG s'activer, j'ai attendu... Non sans une certaine impatience je dois dire ^^'

Et puis un jour, vers la fin mars 2021...


Un nouveau petit paquet est arrivé au Temple... Même pas massacré par la poste française !! Décidément, soit j'étais en veine (et il me faudrait demander des comptes à Mme Morikun, juste par acquis de conscience ^^'), soit la poste avait mystérieusement décidé de revenir aux origines et se décider à faire son boulot normalement XD


c
Encore un peu de papier cale-tout...

... Et voilà le Saint Graal !! ^^

Un paquet de plusieurs membranes à gauche et une notice d'utilisation (en anglais) à droite avec un peu de pub au passage

Je vais peut être enfoncer une porte ouverte, mais sérieusement : lisez toujours attentivement les notices d'utilisation !!! Ca peut tomber sous le sens, mais je ne compte plus les expériences personnelles quand j'étais plus jeune (ou celles que je peux lire régulièrement) lors desquelles "cool, Raoul, tranquille Emile, j'ai pas besoin qu'on m'explique quoi faire chuis trotro un malin car il suffit que je regarde 10 secondes un truc pour savoir comment le construire et comment il fonctionne ! Laisse moi faire, je gère la fougère"... Sauf que non ^^' 

En fait, à côté des annonces publicitaires annonçant une palette humide RGG version 2, il y a surtout des infos sur comment bien se servir de la membrane et ça commence par repérer le bon côté à positionner. Il y a un recto frappé aux armes de RGG et un verso vierge qui accueillera les peintures... Il y a aussi la manière à observer pour bien nettoyer et réutiliser ladite membrane ^^ 


J'ai donc viré mes feuilles poreuses RGG habituelles. Je n'ai pas utilisé les mousses fournies une nouvelle fois par Vivien : celles dont je disposais déjà me suffiraient amplement. Bien qu'un peu colorées par endroits, ça ne me poserait pas de problème. J'ai horreur du gaspillage, même si le matos a été fourni gratuitement.

Ici une petit vue des deux faces d'une membrane : à gauche la face virge qui accueillera la peinture et à droite la face marquée... 

Petit close-up...

J'ai été très dérouté par ce nouvel outil car la face vierge semble satinée, comme si plastifiée et ça m'a fait le même effet au toucher... Mais qu'importe, il ne faut pas s'arrêter aux apparences et jusqu'à présent, Vivien & Co connaissaient plutôt bien leur boulot donc il était temps de voir si c'était une tuerie ou un simple effet d'annonce puant le foutage de gueule... Mais comme Vivien m'avait prévenu que je ferai partie de la 2e ou 3e vague d'envois des tests, sachant que la première était réservée aux gros Boss du milieu, si ça n'avait pas plu, je n'aurai rien eu ^^

J'ai donc suivi les instructions d'hydratation (la membrane est un petit peu plus grande que les feuilles poreuses) et après la phase de gondolage habituelle qu'il faut prendre le temps de lisser...

Le matos était fin prêt pour expérimentations !! ^^


Bien bien bien... Il est temps pour cette membrane de passer l'Epreuve du Temple... ^^



ESSAI  N°1



C'est mon Lieutenant Ultramarine Calcius corrompu qui a ouvert le bal des tests !! Vous pouvez d'ailleurs retrouver le making of dans CET ARTICLE

La mise en couleurs fut des plus plaisantes...

Et voici l'état de la membrane après que j'en eu terminé avec lui le 3 avril 2021, après avoir brossé les pétaux la veille au soir (je précise les dates pour compter les jours). 

Alors d'emblée, quel outil bizarre que cette membrane !! O_o' C'est vraiment très surprenant : au début j'ai l'impression que l'eau ne passait tout simplement pas. J'ai même cru qu'il fallait rajouter de l'eau dans la palette et j'ai arrêté quand j'ai tout fait déborder ^^'

Au toucher, la membrane a l'air humide sans plus mais visiblement il ne faut pas s'y fier : elle fait le job et plutôt bien même !! Encore mieux que les feuilles poreuses initiales (tout en bas de la photo ci-dessus, les couleurs d'aspect ultra-liquides sont en fait des lavis/encres que j'ai utilisées en plus des peintures vers le haut). J'ai passé la journée complète à peindre, donc à utiliser cette membrane et ce n'est qu'en fin de journée que certaines couleurs ont pris une texture un peu trop diluée... Mais je rappelle que j'avais inondé la palette de flotte en pensant avoir eu la main trop faible. La membrane elle-même continuait d'avoir cet aspect "légèrement humide sans plus".

Dans la notice, il est indiqué qu'en passant simplement la membrane sous un filet d'eau, les peintures s'en iraient facilement et qu'au besoin, un simple pinceau passé doucement sur les reliefs de peinture un peu plus rétifs suffirait.

Bon sur l'image ci-dessus, voici le résultat du "simple passage sous un filet d'eau" et c'est très loin de suffire. Même en laissant couler pas mal d'eau (ce qui n'est pas spécialement bon d'un point de vue écologique).

Voici le résultat en utilisant un pinceau à poils souples synthétiques sous un filet d'eau : c'est déjà BEAUCOUP mieux mais certaines couleurs persistent en filigrane. Il est recommandé de nettoyer d'ès qu'on a fini une session (ou si vous avez terminé avec vos mélanges perso bien entendu).

Là, pour moi, je trouve que le cahier des charges est plutôt bien rempli : on a une membrane qui n'est certes pas nickel chrome... Mais qui est LARGEMENT convenable pour démarrer une nouvelle session avec des couleurs différentes... Sauf à faire la fine bouche hein ^^'



Allo ? Le SAV de RGG ? ^^



Après ce premier essai, j'ai décidé d'appeler Vivien pour lui parler de mon retour sur ma première utilisation de cette fameuse membrane. D'une manière j'en étais plus que satisfait mais il y a vraiment un truc qui ne me plaisait pas : concernant le nettoyage de ladite membrane, je trouvais que la notice d'utilisation était plus que légère. En la suivant à la lettre, on y passait de quoi remplir une piscine d'une part et d'autre part, j'avais l'impression qu'il fallait recharger un peu plus souvent en eau... Sinon, combien de sessions de peinture pouvait encaisser une seule membrane alors que la notice précise bien que c'est jusqu'à trois ? Donc "kesskekoidonc svp merci de répondre" ?!

Vivien est toujours aussi agréable à discuter au téléphone et nous avons longuement papoté. Pour autant, voici les réponses apportées à mes questions précises :

- Pour le nettoyage, la notice d'utilisation est faite pour un "petit utilisateur lambda", comprendre un peintre qui va bosser quelques heures tout au plus et qui va ensuite nettoyer sa membrane : la peinture étant relativement fraiche, elle part sans problème ;

- C'est vrai que le simple filet d'eau est un peu simpliste : Vivien utilise pour sa part un vieux plat a gratin dans lequel il immerge sa membrane et il la brosse également avec un pinceau en poils souples. Il m'a indiqué qu'il ne pouvait pas montrer ça dans sa pub car très vite on obtient un marigot infâme de couleurs MAIS la membrane se nettoie mieux (ce qui est vrai, j'ai testé). J'avais confié à Vivien que la vidéo officielle ci-après ne m'avait que peu/pas convaincu ^^






- Pour le maximum d'utilisations d'utilisations successives certains testeurs professionnels de la première vague d'envoi en sont à 5-6 sans problème et il m'a confié qu'Angel Giraldez est monté jusqu'à 9 (bon visiblement lui aussi voit des traces de peintures des sessions précédentes mais ce n'est pas un handicap pour lui). Connaissant le rendement du Maître et la quantité de peintures qu'il utilise à la journée, cela me/vous donne une petite idée de la solidité du truc ^^

- Effectivement la mousse a tendance à s'assécher un peu plus vite qu'un carré éponge et il m'a indiqué qu'Angel Giraldez avait toujours à portée de main quelques seringues d'eau pour recharger sa palette toutes les 2h-3h environ afin de conserver ses peintures à la texture désirée (c'est vrai que je n'y avais pas pensé alors que c'est tout simple, depuis lors, je fais pareil).

Nous avons également parlé de la campagne de financement participatif à venir, notamment de la super-lampe qui est également prévue, le matos a l'air de très haute qualité mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment car il restait encore du boulot à faire au moment où nous nous sommes parlés au téléphone... Mais laissez moi vous dire que j'aimerai BEAUCOUP tester cette lampe ^^'



ESSAI N°2 


Pour le second essai de la membrane, j'ai peint en même temps les deux figurines issues de l'extension "Traitor Command" du jeu Blackstone Fortress. Il s'agit du Commissaire impérial renégat et d'un Ogryn déjà pas mal affecté par la mutation.

Je n'ai pas encore publié leur mise en couleurs pas à pas donc c'est un petit scoop en avant-première et vous n'en verrez pas plus ^^


Voici l'état de la membrane après avoir achevé mes deux chaotiques mauvais le 10 avril 2021 sachant que j'avais donné ici et là quelques coups de pinceau les jours précédents (quand la maladie m'en laissait l'occasion ^^'). Encore une fois il y a un peu de tout : de la peinture, des encres etc etc...

Et voici l'état de la membrane après que je l'ai plongée dans l'eau claire au fond de l'évier de ma cuisine et que je l'ai "brossée" tout doucement avec mon pinceau en poils synthétiques souples. Encore une fois, pour ma part, j'estime que la membrane est prête pour un nouveau tour de piste même si on voit un peu plus les couleurs utilisées précédemment... Mais plusieurs jours s'étaient passés avant le nettoyage ^^


ESSAI N°3



Pour ce troisième essai, j'ai pris la figurine que je vais proposer pour la commémoration des 20 ans du forum francophone de Warmania. Les participants ne peuvent pas montrer encore leur production donc ce sera un teasing et rien de plus (mais vous pouvez voir qu'il y a de très gros bouts de Necromunda dedans ^^).

Cette fois j'ai décidé de ne pas épargner la membrane et d'y aller de façon "un peu" rude ^^'



Voici l'état de la membrane le 27 avril. A gauche, les couleurs sont là depuis 1-2 jours car j'avais posé quelques à-plats.

Voici l'état de la membrane le 1er mai. Je précise que la mousse a reçu une quantité d'eau suffisante pour rester très humide mais je n'en ai plus rajouté ensuite.

La photo a été prise quand j'ai eu terminé ma fig pour Warmania.

Ici même chose mais avec l'état major félon de Blackstone Fortress...

J'ai fait exprès de laisser la membrane dans le même état (sans rajouter d'eau, mais bien fermée) jusqu'au 8 mai. Ce n'est qu'à ce moment là que j'y suis revenu pour le nettoyage. 

Voici l'état de la mousse après tout ce temps quand j'ai retiré la membrane : sauf erreur, je crois qu'aune couleur n'a filtré.

Voici l'état de la membrane après que je l'ai imergée au fond de l'évier de ma cuisine et que je l'ai brossée "moins doucement" au pinceau en poils synthétiques souples. J'y suis vraiment allé franco hein... Bon ben je crois que le résultat se passe de commentaire ^^

J'ai décidé d'y aller encore un peu plus fort : j'ai vidé l'eau de mon évier et je suis allé chercher ensuite le bocal où je conserve le glanzer qui me sert à décaper mes figs en métal/résine/plastique (attention pour ces deux dernières il ne faut pas les laisser trop longtemps sinon le produit attaque les matières).

Oui, oui, vous avez bien lu : j'ai décapé la membrane au glanzer ensuite ^^ : j'ai trempé mon pinceau souple dans le glanzer et je l'ai brossé sur la membrane. Brossé vigoureusement d'ailleurs. Comme si j'avais une brosse à dent mais juste avec mon pinceau souple. J'y suis resté 10 bonnes minutes exprès à y aller comme un boucher (dès le premier coup de pinceau, j'aurai déjà crevé du papier sulfurisé)...

Le résultat vous le voyez : après que j'ai rincé la membrane à l'eau : non seulement la membrane n'a PAS bougé d'une oreille (au toucher, c'est la même chose qu'une membrane neuve) mais j'ai même pu faire en sorte qu'elle soit plus propre qu'auparavant ^^

Je me prépare actuellement à lui faire passer une quatrième session de peinture pour voir si le glanzer l'aurait altéré de quelque manière que ce soit et je vous tiendrai au courant. Le test du glanzer était un peu accessoire mais je voulais évaluer la solidité du truc ^^



Avantages :


-   Cette membrane semble vraiment tenir toutes ses promesses O_o'

Voilà du matos qui semble réellement conserver la texture de la peinture encore mieux que la feuille poreuse que j'utilisais jusqu'à présent. Même avec plusieurs jours passés sans y toucher, pour peu qu'on ait bien pris garde de bien hydrater la mousse, il est possible de récupérer les couleurs et de continuer à peindre.

A aucun moment je ne me suis heurté aux couleurs ultra-diluées comme avec le papier sulfurisé et le carré éponge. Je trouve cependant qu'il ne faut pas laisser trop longtemps non plus les peintures à pigments métalliques... Mais pour le reste, voilà du matos de très haute volée en vérité !!

- Le caractère réutilisable est un plus indéniable à plus d'un titre : écologiquement d'abord, on jette beaucoup moins de trucs (nous autres figurinistes générons quand même pas mal de déchets plastiques... Entre beaucoup d'autres) ; économiquement ensuite, car on a du matos de qualité qui s'use moins vite (pour peu qu'on en prenne un minimum soin, bien entendu) et qu'il n'est pas nécessaire de racheter immédiatement (et on économise vachement sur les peintures, fournitures qui ne sont pas vraiment données non plus). J'ai un paquet de 50 feuilles mais pour le moment je n'en ai utilisé qu'une seule à trois reprises... Je rappelle que certains pros en sont déjà à près d'une dizaine d'utilisations... Ca offre quand même une sacrée marge non ? O_o'

- Cette membrane constitue peut être la meilleure opportunité pour qui veut s'initier à la peinture avec palette humide. J'ai vu que même un excès de flotte ne débouchait pas sur une ultra-dilution et peut-être que ce système permettrait de réconcilier les frileux et/ou les déçus de la palette humide "maison" (ou pas d'ailleurs) avec cette technique dont, je le rappelle, je ne peux plus me passer à présent.

- La membrane a l'air plus que solide. Non seulement j'y suis allé assez vigoureusement lors du nettoyage au pinceau mais même le glanzer ne semble pas lui avoir fait de mal. Pour la saisir, je n'ai pas hésité à y aller rudement en pinçant avec mes doigts et à aucun moment il n'y a eu déchirure ou autre.


Inconvénients :

- Le caractère consommable : alors certes cette membrane est topissime... Mais si je voulais vraiment ergoter, je dirai que ça aurait été mieux d'avoir la fameuse membrane exceptionnelle et surtout immortelle... Mais c'est vraiment pour faire le chieur et trouver un inconvénient à ce produit vraiment renversant XD

- Le prix ? Pour le moment je n'ai aucune information là-dessus. Il est à souhaiter que cette membrane ne soit pas trop chère pour ne pas freiner les moins argentés d'entre nous de tenter l'expérience... Pour autant, je rappelle quand même que RGG est une entreprise commerciale et que si Vivien veut nous faire plaisir, il doit surtout gagner sa vie et payer les charges. Je peux tout à fait admettre un prix de vente "non négligeable" en raison des formidables avantages que semble offrir cette membrane... Mais il ne faudrait pas non plus tomber dans le syndrome de GW qui se veut une entreprise de luxe proposant des produits de luxe pour des prix en rapport : si le toucan anglais est effectivement perçu comme tel d'un point de vue financialo-boursier (c'est une entreprise cotée en bourse dont les profits explosent ces dernières années), ce n'est QUE du plastique bien moulé et rien de plus. Ce n'est pas une matière noble comme un sac Vuitton ou un Dom Perignon grand cru. C'est du "luxe" façon Apple hein ^^

- Une dernière observation, peut-être la plus importante pour moi et que j'ai déjà formulée : ce matos, pour exceptionnel qu'il soit, s'adresse quand même à des peintres. Si la peinture n'est pas vraiment votre truc ou si vous n'en avez véritablement rien à quarrer, il n'est peut être pas nécessaire d'investir dedans : il est inutile d'acheter une Ferrari pour aller faire ses courses à la supérette au coin de la rue, il est inutile d'acheter des tongs pour aller escalader l'Everest ^^



EN CONCLUSION



Si vous avez eu le courage de tout lire jusque là (aha ! XD), vous aurez compris que je suis absolument conquis (une fois de plus) par les produits RGG en général et cette fameuse membrane réutilisable en particulier. Etant un peintre (amateur !) avant d'être un joueur, ce matos m'offre de nouvelles expériences de mises en couleurs.

En règle générale, j'essaie toujours de choper le bon plan à pas cher, faire fonctionner à plein le système D et la récup' et les Visiteurs réguliers savent que je rechigne à acheter n'importe quoi n'importe comment... Mais là, le peintre en moi applaudit des deux mains et il est plus que probable, le jour où je tomberai à court de membranes, que j'en rachète sans aucune hésitation. Si cette fameuse membrane immortelle fait son arrivée d'ici là, alors elle sera mienne, mais en attendant je sens que je vais me faire un véritable plaisir avec ce matos ^^

Je sais que Vivien a envoyé des échantillons un peu partout dans le monde et les retours commencent à tomber ici et là. Ne vous contentez surtout pas uniquement de ma parole : je vous invite à aller prendre connaissance du point de vue des autres Condisciples... Mais je doute quand même qu'ils fassent part de leur déception ^^






La campagne est à présent sur les rails et sauf contretemps, l'assaut est prévu pour le 20/05/21 prochain.

Il y a plusieurs autres choses de prévues, notamment une nouvelles version des palettes humides avec des nouveaux systèmes de fixation des racks de godets ainsi que des supports pour pots de peinture (notamment pour éviter que les pots de citadel contrast ou de Nuln oil repeignent votre pantalon/robe XD)... Moi j'aime mieux le système d'aimants qui me correspond mieux mais c'est une affaire de goût... Et puis il y a cette lampe double qui me met vraiment des lumières dans les yeux XD...

Vivien & Co ont rencontré un succès phénoménal lors de chacune de leurs précédentes campagnes de financement participatif et il n'y a aucune raison que la réussite ne soit pas une nouvelle fois au rendez-vous ^^

Je vous laisse avec une dernière vidéo promo, quant à moi je remercie une nouvelle fois REDGRASS GAMES, Vivien et toute son équipe pour leur confiance. Je leur souhaite d'aller le plus loin possible... Et de revenir pour nous offrir un jour cette membrane immortelle !! En attendant, nous saurons bien nous satisfaire de cette membrane réutilisable ^^




Merci infiniment,

Serviteur,