Fidèles du Temple

30/05/2015

DEBRIEFING MORIKUN A PARIS 4 : DU BUSINESS, DE LA BOUFFE, DES RETROUVAILLES SYMPA, DES RATS, DES PUTES ET UNE VISITE A GAMES WORKSHOP... ENTRES AUTRES ^^

Bonjour mes Chers Lecteurs ^^


Paris, la "Ville des Lumières" ou Morikun était (mais lui n'en est pas forcément une ^^)...

Je suis de retour au Temple après mon séjour à Paris. En principe je devais y rester jusqu'à aujourd'hui mais ma formation s'est finie plus tôt que prévue donc "hier soir, dans la nuit noire (notez la rime), je m'en suis retourné" (notez l'alexandrin et les assonances... Pour ceux qui révisent le bac de français, ça devrait vous parler... Sinon révisez davantage vous êtes mal barrés !! XD).

Je m'en suis retourné... Surtout grâce aux bons soins du Caillou. En effet, d'une part, à partir de 22h, il n'y a qu'un bus toutes les 45 minutes (et les 11 minutes de retard de mon train m'ont bien entendu fait louper le seul bus d'une autre ligne que j'escomptais) et d'autre part, les bus bordelais ont eu la délicate attention de se mettre en grève hier (le vendredi donc... Non, la proximité immédiate du dernier week end du mois de mai, fort pourvu en ponts et jours fériés divers n'est sûrement qu'une coïncidence n'est ce pas ? -.-'). Pour parfaire votre information, sachez que j'habite en bordure d'un quartier dit "huppé" (c'est un peu comme le 16e arrondissement de Paris Bordelais quoi). 

Bon je vous rassure, je n'ai pas le niveau de vie qui va avec car sinon, je vous aurais carrément filé des boites de bases de GW à gagner pour le concours des 300 000 (qui va très bien merci, grâce à vous, et auquel je vais revenir plus bas ^^). 

En fait, sachez que CHAQUE FOIS que les bus bordelais se mettent en grève pour des motifs aussi divers que plus ou moins compréhensibles (agressions de conducteurs, revendications salariales, refus de la direction d'avoir des jantes alu, l'envie de rien foutre, autres...), chaque ligne maintient tout de même une sorte de service minimum qui ne dit pas son nom SAUF ma ligne de bus. Systématiquement

C'est un peu comme si les postiers du 16e arrondissement à Paris se mettaient en grève totale parce que "c'est trotro le souk dans le neuf-trois on ne va pas laisser passer ça !! Besancenot, va acheter des saucisses et prends des palettes et des pneus on va se faire un bon barbeuc' !! Non mais sans blague !!"... Vous voyez mieux de quoi je veux parler ? Bien. Vous comprendrez donc que j'invite régulièrement les conducteurs de ma ligne à rentrer très fréquemment en contact avec la minorité de l'humanité arborant l'arc en ciel comme emblème.

Mais je commence par la fin. Revenons en arrière afin que je puisse vous chanter ma nouvelle saga à Paris...


PREMIER JOUR


Après un voyage aussi agréable que sans histoire, le peu de voyageur dans le train le mercredi après midi m'a permis de m'installer confortablement sur deux sièges afin de visionner de façon optimale Robocop (l'originel, celui de Paul Veroehven hein, pas le foutage de gueule du "remake" aussi farci d'incohérences et d'effets spéciaux tout pourris que Messaline au sortir d'une nuit particulièrement "agitée" hin hin hin ^^). Aaahh... Robocop... "J'en prendrais pour 1 Dollar !" comme dirait l'autre ^^

A ma descente de train à Montparnasse, je renoue avec les charmes du microcosme des lieux : population bigarrée, les étrangers (aussi bien ceux en situation régulière, comme les touristes, que "les autres") se mêlent aux autochtones, des vendeurs sans le sou mais riche d'un bagout énorme ont la prétention de vouloir vous vendre le monde entier (non je ne voulais pas de bouquins merci), un SDF s'approche de moi et m’apostrophe de la façon suivante :

- "Hey !! Hey toi !! J'peux prendre ta valise (à roulette) et ton sac (que j'ai sur le dos) et tu prends le mien ok ?"

- "Non merci Monsieur, ça ira comme ça", dis-je en me rendant compte qu'il n'a aucun sac. Par réflexe, j'enlève le cran de sûreté de mon bolter lourd au napalm, le mec étant bourré, je ne sais pas jusqu'où il va aller ni s'il a des copains "dans le coin". Prudence au cas où.

- "Mouahahahaha !! C'est de l'humour !! Il en faut tu sais, chuis dans la rue depuis 1971 alors..."

- Hum, alors je vous souhaite bon courage autant qu'une bonne journée autant que possible, Monsieur" dis-je en me cassant.

Bon c’est pas tout ça, mais je suis aussi là pour le bizness perso : je retrouve l'Honorable Cort à qui je vends mon griffon de l'ile de Sang. Très sympa l'Ami Cort, on discute un peu sur pas mal de choses (il est très emballé par le concours des 300 000 ! ^^) et faut nous nous séparons car je dosi tracer jusqu'à Montreuil pour poser mes valises car le soir même, je dîne avec Pestilus et Kawal.

Une quinzaine de stations plus tard, le mec de la réception de mon hôtel me sort :

- "Hum, pardonnez moi, monsieur mais nous n'avons pas de réservation à votre nom, je suis désolé".

- "..." OO' "Plait-il ? Voici la réservation" (je lui tends le papier)

- "Ah oui mais comme il est stipulé dans les conditions générales des contrats de réservations, que vous pouvez lire ici, vous n'avez pas donné de numéro de carte bancaire par conséquent votre réservation a été annulée".

- (Stipulation ? Conditions générales ? Contrat ? Là je suis dans mon élément, mon gars et dans 2 secondes t'es mort si tu fais l'andouille hin hin hin...) "Hum, hé bien voilà qui est extrêmement troublant dans la mesure où j'ai effectué cette réservation de vive voix avec vous même ici présent, vous étiez avec un autre collègue d'ailleurs et à aucun moment l'un de vous ne m'a rappelé la nécessité de communiquer mon numéro de carte bancaire pour garantir ma réservation d'aujourd'hui... Arrivant d'ailleurs de Bordeaux, je serai extrêmement désapointé de ne pas pouvoir dormir ici ce soir" (chargeur "Appelez moi un Responsable" enclenché).

- "Oh ? Hum... hé bien... euh... En fait, il y a 15 jours j'étais encore stagiaire et je faisais mes débuts, j'ai dû faire une erreur quelque part alors attendez je vais voir... Voilà ! J'ai rétabli vos réservations monsieur. Pardonnez-moi"

- "Merci".

Bon, après avoir expédié les formalités administratives chiantes, je saute de nouveau dans le métro pour aller retrouver mes 2 compères. En chemin, Kawal décommande pour maladie dans son Clan, de sorte que je serai en tête à tête avec Pestilus. Je retrouve icelui devant Starplayer et nous nous mettons en quête d'un restau à saccager... Et on en a trouvé un... Dans le Quartier Latin... Et les tenanciers n'ont pas vraiment fait du profit avec nous ce soir là... Hin hin hin...


La carte du restau en question... Sachez que ma commande perso s'est composé de 10 brochettes de bœuf au fromage, un bol de chirashi, 6 sushi au saumon, 6 sushi au thon, 2 sushi à la crevette, 16 tempura de crevettes... Pestilus me suivait de près et j'ai surpris notre serveur recompter 2 fois notre liste avec une serveuse et avoir échangé des regards incrédules... MOUAHAHAHAHA !!!

Après un excellent repas tenant davantage du banquet personnalisé qu'autre chose, nous avons parlé bizness : je lui vendais 2 bunkers GW et lui m'a offert la fig de geisha qu'il avait peinte durant mon CCCP contre lui et qui devait me représenter (je vais y revenir). Puis Pestilus m'a indiqué qu'il "m'emmenait en pèlerinage quelque part"... Je n’ai pas eu longtemps à attendre d'ailleurs puisqu'après 5 minutes de marche seulement, nous sommes arrivés...


L'air est devenu plus lourd, des murmures étranges dans des langues inconnues se sont fait entendre et j'avais l'impression que nous n'étions plus seuls...

"Toute ressemblance avec une certaine affiche de film serait purement fortuite" puisque je n'avais pas de valise à la main mais juste mon sac à dos ^^

Pestilus m'avait en fait amené à la boutique GW la plus proche ! Il n'avait pas l'air très grand, la vitrine n'était pas éclairée (alors que dans mon souvenir, c'était le cas pour Bordeaux) mais avec ma lampe-stylo (certains passant ont dû penser qu'on allait braquer le truc XD), clin d’œil des Kami, j'ai vu un petit diorama d'un chef-cuisinier ogre qui faisait des sushi avec un gnoblar, des bouts de saurus... et en plus il  y avait plein de kanji partout (si ça se trouve, je vais y trouver mon emblème hin hin hin... et en fait non)... Je ne sais pas qui a réalisé ce diorama mais je le félicite !!

Bien entendu, Pestilus en a profité pour faire le con et voulait que je le prenne en photo :

"J'adore les nouvelles figs de l'Adeptus Mechanicuuuuus !!"

"Mais les prix sont trop abusés !!! J'ai besoin de vaseliiiiiiiiine !!!!"

"Bon, Pestilus, un peu de tenue : on nous regarde !!" "Ah ouais c'est vrai... Pardon..."

"Mais Daemonem Laudamus quand même tralalaaaaa !!" (merci à la sympathique passante qui a accepté de nous prendre en photo en rigolant de bout en bout ^^)

"Bon, c'est pas tout ça mais je fais quoi moi ?... Je balance 20 litres de napalm la-dedans ?"...

"Bah, tout compte fait... je vais déposer une gerbe (de fleurs hein, je ne vais pas vomir) à la mémoire de la créativité et des jeux specialist de GW assassinés... Requiescat in Pace..."

Après cette petite liberté de comportement que nous nous sommes octroyée avec Pestilus, nous sommes allés voir ma Vieille Amie...


Notre-Dame by night !! Si c’est pas magnifique ça !!

Une véritable merveille qui me remplit toujours autant d'émerveillement...

Une telle magnificence... Qui a pourtant vu ses parvis recouverts de sang d'innombrables fois en raison des exécutions publiques... entre autres...
Nous sommes assis sur un banc de pierre et nous avons fumé tranquillement (une pipe pour moi, cibiche pour Pestilus) en contemplant ce joyau architectural... Le flot incessant des touristes dans la journée avait fait place à quelques noctambules et couples d'amoureux venus échanger des baisers dans ce décors féérique (Mme Morikun me manquait beaucoup ce soir là TT et non, je n'ai pas roulé des pelles à Pestilus XD)... Et puis les rats sont venus nous saluer.

En effet Pestilus m'a dit qu'il y avait un nombre incalculable de rats dans Paris, surtout la nuit. Je dois avouer que si vous êtes sensibles, ne vous approcher pas des espaces verts des parvis de Notre Dame la nuit : on a vu un rat s'arrêter à 50 cm de nous et nous regarder pour voir si nous n'allions pas lui lancer de la bouffe, un autre est passé devant nous pour aller jeter un oeil dans la poubelle en face, 2 autres se sont battus juste derrière mon dos (j'ai bien écrit "juste derrière mon dos hein" ^^), un autre encore... etc etc etc... visiblement, les Skavens sont bien implantés dans le coin ^^

Puis le temps est venu de nous séparer car, mine de rien, le lendemain, les obligations professionnelles nous appelleraient de leurs vœux... Merci pour cette soirée mon Cher Pestilus, il faudra se refaire ça ^^


DEUXIEME JOUR


Après avoir suivi ma formation toute la journée, j'ai foncé à Belleville pour aller retrouver un vieil ami du lycée qui s'est établi à Paris. En chemin, je suis allé voir "un ami à moi" afin de prendre livraison d'une "petite commande"... En effet, j'ai un excellent contact qui me fait des petits travaux d'impression occasionnels mais comme il m'a fait promettre de garder le secret, vous n'en saurez pas plus et il est inutile de me solliciter en MP ^^


Voici ma "petite commande"... Non ce n'est pas des décos de papier peint pour une chambre du Temple...

Ah... En se rapprochant un peu, on devine certains dessins...

Hum, voilà des logos très célèbres qui seront so fashion parmi mes décors Infinity... ou AVP... ^^

Une fois le bizness réglé, je trace à Belleville, en plein Little China (la place tenue par le cartel des Frères Tang ^^) pour retrouver mon pote d'enfance. Là, l'ambiance tranche singulièrement avec celle du "neuf-trois" où j'ai mon hôtel : chinois, coréens, japonais, vietnamiens... Toute l'Asie se concentre ici : bazar, supermarchés, restaus, boutiques de téléphones... Pour celui qui fait attention à son environnement (qui n'a donc pas le nez collé à son smartphone donc), ça fait voyager ^^

Mon pote m'ayant prévenu qu'il serait un peu en retard, je me mets à la recherche du prochain restau que je me prépare à vandaliser ^^ le hasard de mes pérégrinations fait que je repasse 2 fois à un petit carrefour plus calme en parallèle des artères passantes... La première fois, j'avais vaguement avisé 3 chinoises assez courtes vêtues qui m'avaient fait de grands sourires... Mais chez moi, le cerveau reptilien prend le contrôle de mon corps en cas de fringale persistante donc tant que je n'ai pas ingéré 1 kg de nourriture, je ne fais attention à rien d'autre donc je n'avais pas répondu. La 2e fois, voilà que les 3 filles rencontrées plus tôt viennent vers moi "Salut, ça va ?" avec 3 kilos de sourires... Et là je fais un peu plus attention : je suis devant un bar un peu glauque, la rue est beaucoup plus calme que le boulevard que je viens de quitter, 3 jeunes nanas viennent me parler... Ah mais oui, suis-je bête : je suis en présence de 3 filles d'affection négociables qui tentent de faire de moi le premier (?) client de la soirée.

Je me suis contenté de sourire et je me suis retiré sans répondre. Pourquoi cela ? A quoi ça sert de discuter alors qu'on sait tous les 4 le boulot de ces filles et pourquoi elles m'abordent ? Je ne vais pas perdre mon temps à parler avec elles alors qu'elles visent autre chose et que moi je ne susi pas là pour ça. Par respect pour Mme Morikun, je ne me vois pas flirter pour la déconne avec des professionnelles du sexe (ou des amatrices d'ailleurs) donc j'ai préféré m'en aller. J'espère toutefois qu'elles ont passé une nuit sans tomber sur un gros naze.

Ayant finalement repéré un restaud asiatique qui venait d'ouvrir ses portes 2 jours plus tôt, j'ai balancé l'adresse par sms à mon pote et nous nous y sommes retrouvés. Je dois dire que je me croyais dans un de ces restaus asiatiques comme dans les films de mafieux XD La nourriture était excellente même si la serveuse ne savait manifestement pas faire la différence entre une côtelette d'agneau et une tranche de gigot d'agneau (mais par contre, elle a respecté à la lettre mes instructions de cuisson : "un aller-retour de poêle, quasiment crue". Un pur régal !! ^^). Ça faisait 5 ans que je n'avais pas revu mon pote, on s'est raconté nos vieux souvenirs de guerre pendant que la serveuse comptait mes assiettes XD Puis nous nous sommes quittés en se promettant de se revoir au plus vite.


TROISIEME JOUR


Mon dernier jour à Paris est nuageux et pluvieux...

Une belle vue du "neuf-trois" depuis ma chambre d'hôtel...


Après avoir achevé ma formation plus tôt que prévu, je fonce en direction de Montparnasse pour chopper le train de retour. Au passage, j’attrape Kawal au vol pour lui servir de mule : il me confie des figs et de la thune à remettre au Caillou pour un deal de peinture.


Le lot aimablement offert par Kawal pour le concours des 300 000, merci infiniment à lui ^^

 Il en profite également pour me remettre une boite de régiment archers elfes de Mantic pour le concours des 300 000 : n'en ayant pas l'utilité, il l'offre généreusement au Temple pour le concours des 300 000, merci pour les Visiteurs du Temple mon Cher Kawal !! ^^

Malgré une forte envie d'aller voir la boutique Uchronie de près, je décide d'aller acheter mon repas que je mangerai dans le train. Cette fois, je choisis une adresse mondialement célèbre : celle du restaurant gastronomique américain par excellence. Une valeur sûre il parait ^^

Le retour se passe sans incident notable... Sauf que mon voisin de siège a l'air d'être aussi déconneur qu'une brique coulée dans du béton. Dès le début, il ouvre son ordi portable et n'en décollera pas des 4 heures de voyage prévues. Lorsque je l'ai dérangé pour aller aux toilettes, on aurait dit que je lui avais vomi sur les pompes alors c’est dire...

J'en ai profité ensuite pour descendre les 4 big mac que j'avais achetés au Macdo avant de partir (je préfère manger léger quand je voyage ^^) et le film Dark Knight m'a agréablement changé les idées (ce joker version moderne est vraiment impayable !!).


"Bravo Morikun : t'occupes pas de ce qui ne te regarde pas... Même si on te le montre en grand pour que tu n'en loupes pas une seule miette !!"


Je tiens juste à préciser que certains voyageurs en train qui bossent sur leur ordi devraient tout de même faire attention : (je reste volontairement évasif) mon voisin de siège sus-énoncé appartenait manifestement à une branche de notre ministère de la Défense (en témoignait son écran d'acceuil tricolore qui envoyait des appels de phares dans tous les sens), il bossait sur un certain modèle d'avion de chasse français qui a un succès fou depuis quelques mois auprès de nos partenaires étrangers du proche et du moyen-orient et ayant branché son smartphone en guise de modem, il répondait à ses mails en provenance de... Partout... Quelqu'un de taquin assis à côté de lui aurait sans problème mémorisé son adresse mail (où la noter sur sa tablette en faisant semblant de lire un truc dessus), celle de ses correspondants ainsi que les contenus... "très particuliers" de ceux-ci...

Heureusement que j'étais davantage intéressé par les conneries du joker et sa spécialité primesautière de la disparition du crayon que ce qui pouvait transiter par l'ordi de mon voisin so serious... Mais quand même... Quand on voit comment on nous rebat les oreilles sur la sécurité du pays... On peut parfois se poser des questions non ? Bah...

Et comme je le disais au début de ce post, grâce aux bons soins du Cailloun j'ai pu revenir plus vite au Temple où j'ai retrouvé mon Clan.


Et voici en détail la fig que Pestilus m'a offerte et qui agrémentait son CCCP contre moi ^^

J'en profite également pour vous montrer (à gauche) la fig Warzone peinte de main de maître par Ajax et qu'il m'a également offerte ^^

Non non, ce ne sont ni des pots de vin représentant la taxe de protection du Temple, ni des premières participations au concours des 300 000. Mais je remercie une fois encore leur auteurs pour leur gentillesse ^^

Bon, sur ce, je vous prépare un post sur 2 campagnes de financement participatif qui vont prochainement être lancées par des sponsors du Temple, j'ai nommé Forge-Studio (Fury Outburst Control de Whispe et ses potes) et RN Estudio dont je viens de recevoir les lots pour le concours des 300 000... ^^

Merci infiniment,

Serviteur,

13 commentaires:

  1. A bien marré ! :)
    On remet ça quand tu veux, mais cette fois, on essaiera de faire un reportage photo sur les Skavens de Notre Dame !

    RépondreSupprimer
  2. Je trouvais Notre Dame magnifique aussi... avant de connaître St Sernin !
    Et puis les rats de la seine sont des rigolos à côté des ragondins du canal. Mwouhahaha !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Basilique de Toulouse ? Ah, je n'ai encore jamais eu l'occasion de la visiter mais elle semble magnifique également ^^

      Y a aussi les ragondins poitevins...

      Supprimer
    2. Oui, Toulouse :-)
      Et les ragondins poitevins finissent en pâté, on le sait^^

      Supprimer
  3. Je suis un peu choqué également par le comportement léger de ton voisin dans le train mais bon... que dire ?

    Je crois que tu as mangé dans le jap' auquel je descend également quand je passe sur Paris, mais je savais pas du tout qu'il y avait un GW proche, jamais pensé à en chercher en fait ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je dosi dire que le gars m'a fait penser à l'agent Double 00 ou Mister Bean XD

      Ne te sent pas obligé d'aller chercher le centre zhobby de GW, Starplayer devrait te plaire davantage ^^

      Supprimer
    2. Je connais ton penchant pour Starplayer mais je dois dire pour ma part qu'à chaque fois que j'y ai été j'ai pas eu une parole, même pas un bonjour. Ce qui a le don de me faire déchanter assez vite ^^'

      Supprimer
    3. OH ? OO'

      Voilà qui m'étonne singulièrement mon Cher Brauwan... Mais après tout, cela peut arriver.

      Si tu veux vraiment tester les joies d'un accueil polaire, vient donc faire un tour dans la boutique Descartes de Bordeaux... Avec les chaleurs qu'il fait en ce moment, tu devrais trouver ça très... "rafraichissant" hin hin hin ^^

      Supprimer
  4. Oui, bon, là je ne suis pas totalement d'accord: le remake de robocop est pas si mal à mon avis; Certes, y a pas de mecs qui fondent ("-Aide-moiii..." "-Me touche pas ! Me touche pas!"), mais c'est pas une bouze non plus, par ex à la séquence où il découvre ce qu'il reste de lui-même...
    Tu devrais regarder Dredd, y a plein de bolters !

    Mais...comment vous pouvez tous manger autant et rester si mince ? Quel est votre secret beauté ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boh ça peut rester un bon divertissement mais bon...

      J'ai le blu ray Dredd au Temple (acheté pour 7€ donc ça va ^^) : avec Cersei Lannister en cheftaine de gang rigolote, je dois dire que là aussi, c'est un bon divertissement d'ambiance mais sans plus : Hamà du Seigneur des Anneaux est un peu transparent (faut dire, passer derrière Stallone aussi...) et comme il ne retire jamais son casque...

      Mon secret de beauté ? Je suis un mutant avec du sang de napalm dans les veines : je brûle les calories et toutes les graisses aussi vite que je les ingère XD

      Supprimer