Fidèles du Temple

26/02/2018

TEST DE LA PEINTURE CAMELEON METAL DE GREEN STUFF WORLD SUR UNE MOBILE BRIGADA INFINITY DE CORVUS BELLI / TEST OF CHAMELEON PAINTS COLORSHIFT METAL BY GREEN STUFF WORLD ON A MOBILE BRIGADA INFINITY BY CORVUS BELLI

Bonjour mes Chers Lecteurs ^^




Il y a un peu plus d'un mois, je vous informai avec plaisir que Green Stuff World avait très aimablement accepté de rejoindre le groupe des sponsors du concours de peinture des  1 000 000 de visites du Temple en offrant notamment un set de peintures "caméléon" métallisées.




Ces couleurs, métallisées donc, sont vendues comme reflétant un éventail bicolore chromatique selon l'exposition de la lumière (du jour ou artificielle). Il y a eu un certain emballement médiatique dans notre petit milieu car certains d'entre nous voyaient dans ces produits de nouvelles perspectives de mettre en couleurs les figs tandis que d'autres étaient pour le moins "circonspects"... Alors, véritable innovation ou simple gadget figurinistique ? Hé bien sans avoir la prétention de vous donner LA réponse à cette épineuse question (car ces peintures représentent tout de même un coût non négligeable), à tout le moins accepterez vous de considérer celle du Temple ? ^^

En effet, Green Stuff World a eu l'extrême générosité de m'offrir deux flacons de ces peintures caméléon pour en effectuer une review détaillée... Et avec un peu de retard par rapport à ce que j'avais prévu, je vais vous présenter le fruit de mon expérience réalisée dimanche dernier sur l'après-midi ^^

C'est parti pour une nouvelle review du Temple !! ^^


PEINTURES CAMELEON IN LIMINE LITIS...


Green Stuff World m'a donc envoyé deux flacons pour test : le "Tropical Green" aka un vert généreux tirant sur le orange et le "Celestial Azure" aka un bleu électrique tirant sur le violet. C'est ce dernier que j'ai testé et dont je vais vous parler dans le présent article ^^


Gros coup de chance pour moi (et Green Stuff World n'en savait alors absolument rien ^^) : le Celestial Azure LA couleur qui m'avait tapé dans l’œil et qui me séduisait parmi tout le nuancier proposé. Une fois encore le hasard n'existe pas : il n'y a que les Kami protecteurs du Temple qui font décidément un sacré boulot !! ^^' Si j'avais flashé (huhu, blague ^^) sur cette couleur, c'est parce que cela m'avait rappelé cette image que j'avais un jour vu passer au hasard de mes pérégrinations dans l'interweb : déjà, c'est Gally, l'héroïne de Gunnm, donc c'est bien et en plus, elle dans sa tenue de Motorball toute metallisée et précisément dans un violet tirant sur le bleu, donc c'est très bien. J'avais donc dès le début décidé de m'inspirer plsu que fortement de cette image pour mon test... Ne me restait plus qu'une figurine-test à trouver... 


Les Visiteurs réguliers du Temple connaissent sans problème mon amour immodéré pour les figurines d'Infinity de Corvus Belli. En dépit de ma loyauté inconditionnelle à la Japanese Sectorielle Army (qui va prochainement bénéficier d'un gros coup de booster... Yattaaaaaa !! \o/) et ma récente conversion à Aleph, j'ai plusieurs figs d'autres factions dans les caves du Temple, récoltées ça et là à l'occasion d'échanges, de dons et autres ^^ Mon choix s'est porté sur la fig de la Mobile Brigada de la faction Nomads : une grosse infanterie lourde bien cyber et mécha à souhait, le cobaye parfait pour mon expérience ^^
Je l'ai sous-couché en noir car à plusieurs reprises, Green Stuff World a bien insisté sur ce point : les peintures caméléon métal se posent sur une base noire.

La peinture caméléon, au moins pour le Celestial Azure, a vraiment une teinte étonnante : alors qu'on pourrait penser trouver dans le pot du bleu avec des paillettes métalliques... Il n'en est absolument rien : au contraire cette peinture prend la forme d'une substance blanchâtre, comme de la nacre mais très liquide (un peu en deçà du lavis).

J'ai essayé de zoomer au mieux mais, comme vous le verrez tout au long de cet article, il semblerait que mon appareil photo numérique (APN) soit parfois incapable de focaliser sur cette teinte... C'est vraiment la première fois qu'un tel matériel me surprend à ce point...


MISE EN COULEURS AU PINCEAU DE LA MOBILE BRIGADA


Je précise qu'en principe, les peintures caméléon de Green Stuff World sont mieux exploitables quand elles sont traitées à l'aérographe. Pour ma part, ne disposant pas d'un tel matériel en raison du coût, d'un petit appartement et surtout de trois enfants en bas âge, j'ai bossé à l'artisanal : au pinceau tout du long. Green Stuff World a indiqué que c'était possible alors c'était le moment de vérifier la chose ^^. Comme ce matériel était carrément déroutant pour moi, je n'ai pas hésité à "essayer" plein de trucs pour voir le résultat. Pour commencer, histoire d'imiter le fin voile de peinture déposé par l’aérographe, j'ai "brossé" au Celestial Azure toute la fig... En agrandissant la photo, il est possible de voir certaines nuances violettes en périphérie de certains reliefs...

Alors dans ma lightbox à l’œil nu, seul le bleu est clairement ressorti... MAis mon APN a quand même saisi ces nuances violettes... 

C'est joli non ? En tout cas ça me changeait de ce que je faisais habituellement ^^'

J'ai attendu que ça sèche pour effectuer un second brossage à sec, trouvant que la première couche était un peu trop "légère"...

Effectivement, plus on met de peinture, plus les reflets métallique bleu-violet s'intensifient...




ENCRAGE 1


Histoire de donner de la profondeur à tout ça, j'ai décidé de faire un bref retour à ma manière de peindre traditionnelle : poser une couche d'encre noire Vallejo diluée à 60%

Les reflets metallisés sont un peu atténués...



ÉCLAIRCISSEMENTS


Après avoir peint les zones de "servo-muscles" en noir, j'ai posé plein de petits points gris clairs sur les reliefs, ayant quelque chose en tête à tester.


Au passage, j'ai aussi passé l'arme en noir avant de faire un brossage au gris clair dessus.


ENCRAGE 2


J'ai ensuite posé une couche d'encre noire Vallejo diluée à 60% sur les zones de servo-muscles à la fois pour donner de la profondeur et aussi pour atténuer le côté trop lumineux du gris clair.


L'arme a subi le même traitement pour aboutir à un flingue qui offre très peu de reflet, exactement ce que j'aime : pas de trucs brillants tape-à-l’œil mais une arme de pro mate qui n'attire que peu l'attention ^^


TEST DE VISIBILITÉ 1 AVEC DE LA LUMIÈRE NATURELLE


J'ai essayé à plusieurs reprises de capturer des reflets violets plus prononcés à la lumière naturelle mais je n'y suis parvenu que difficilement et avec des clichés assez dégueulasses...

Mais en cherchant bien (et surtout à contre-jour, visible à l’œil nu mais absolument pas avec l'APN), on peut voir des reflets intéressants ^^


ENCRAGE 3


J'ai finalement décidé de passer une seconde couche d'encre noire sur les servo-muscles pour focaliser davantage l'attention vers l'armure métallisée.

Il est souvent de tradition à Infinity de peindre ces servo-muscles avec des couleurs chatoyantes... Mais pour une fois j'ai décidé d'aller à contre-courant : chuis trop un ouf de rebelle !! Certainement l'esprit Nomad qui m'a contaminé durant la peinture XD

C'est aussi à ce stade que j'ai décidé de poser plusieurs couches de Celestial Azure pure en "sortie de pot" sur l'armure, trouvant finalement que le brossage n'avait pas été suffisant. J'ai bien posé trois couches en respectant les temps de séchage ^^

OSL


Je voulais conserver une palette froide mais pas trop : j'ai donc décider de peindre des OSL violet/mauve : non seulement ils contrasteraient (en théorie ^^') agréablement avec le bleu métallisé, mais ils ne détourneraient pas trop le regard de l'armure. J'ai d'abord posé une sous-couche de blanc pur aux endroits concernés...

Il y a des tas d'endroits où il peut y avoir des petites loupiotes et autres voyants lumineux... Le tout est de respecter une parfaite symétrie et de ne pas en oublier ^^'

L'arme a été fort pourvue en la matière histoire de briser la monotonie du noir ^^

Ensuite j'ai posé du mauve hyper-dilué à l'eau (consistance du lait) aux endroits précédemment traités en blanc...



Puis j'ai fini en posant un point de blanc pur en sortie de pot ou en glacis suivant les cas ^^



J'ai terminé en faisant un simple brossage à sec de bronze sur l'espèce de truc sur lequel le Mobile Brigada s'appuie. Je ne voulais pas une teinte qui attire trop le regard et je comptais de toute façon le cacher un peu lors du soclage. En l'état, la peinture stricto sensu était terminée.


SOCLAGE : MODE DÉSERTIQUE


Pour ne pas trop jurer avec l'armure et puisque j'étais en plein test, j'ai opté pour une ambiance désertique (sans tomber dans le truc façon Sahara). J'ai donc commencé par coller à la superglue le Mobile Brigada sur son socle avant de le recouvrir de superglue une nouvelle fois et de le tremper dans du sable fin de plage.

La suite est on ne peut plus basique : le sable a été peint en marron clair avant d'être brossé au vert putride. La tranche a été classiquement peinte en noir.

A ce stade, le socle "chaud" contraste agréablement l'armure "froide" sans que les deux ne jurent par leur chromatisme opposé. En tout cas, moi, j'aime bien ^^


VERNIS ACRYLIQUE MAT


Ici la phase de peinture/soclage était définitivement terminée. Pour fixer tout ça, j'ai passé le tout au vernis acrylique mat en bombe. 

Toutes les couleurs sont atténuées et le brillant du métal bleu a lui aussi perdu de son éclat.



VERNIS ACRYLIQUE BRILLANT (GLOSS)


Pour redonner un bon coup de fouet à l'armure, j'ai simplement posé au pinceau trois couches de vernis acrylique brillant (gloss) en prenant bien soin de respecter les temps de séchage. L'effet brillant est décuplé à chaque couche ^^

Là, l'armure métallique scintille sous la lumière et le côté métallique prend sa véritable ampleur (mais toujours impossible de photographier ces putains de reflet violets convenablement !! C'est dingue ça !!).


Même les OSL de l'arme ont reçu du vernis brillant afin de simuler davantage l'aspect lumineux ^^

C'est en jouant avec les vernis, couches après couches, que se distingue petit à petit la brillance de la peinture caméléon.

C'est une teinte et une texture que je n'étais pas habitué à travailler ni à voir et je dois dire que le mélange brillant de l'armure/mat des servo-muscles est assez plaisant ^^





PRÉSENTATION FINALE


Histoire d'augmenter un peu l'ambiance désertique, j'ai collé quelques touffes d'herbes sèches sur le socle... Et tadam !! Le tour était joué ^^

Voilà un Mobile Brigada en armure brillante qui avance dans une nature désolée, remplissant sa mission pour laquelle la discrétion ne semble pas nécessaire (en même temps, c'est un Mobile Brigada et pas un Spektr ou un Intruder hein ^^) 




J'ai pris quelques photos de plus loin pour se donner une autre idée du concept.

Pour ma part, j'aime vraiment beaucoup car ça fait résolument mécha comme dans les manga typés Gunm ou Gundam... Et du coup on se rapproche de l'illustration en tête du présent article qui m'a servi de source d'inspiration ^^



TEST DE VISIBILITÉ 2 AVEC DE LA LUMIÈRE NATURELLE


Aujourd'hui, profitant d'un rayon de soleil, j'ai tenté de capturer un peu mieux ces reflets violets avec mon APN : les photos sont toujours dégueu mais prêtez plutôt attention aux reflets métalliques ^^


C'est surtout sur cette photo (si vous cliquez pour agrandir vous verrez mieux) qu'on peut enfin voir ces reflets violets qui se mêlent à la couleur bleu métallique de base ^^



EN CONCLUSION


- Après avoir expérimenté le truc, je dois avouer que je suis plutôt bien séduit par ce concept des couleurs caméléon métallisées. Cela me rappelle mes premiers pas dans l'univers de la maquette quand j'avais 10 ans : j'avais commencé à peindre avec des peinture Humbrol à l'huile ou Enamel : des trucs métallisés mais qui n'avaient pas le reflet caméléon, qui flinguaient les pinceaux car elles se diluaient uniquement au White Spirit... Et mettait un siècle à sécher (je ne dis pas que c'est nul mais la peinture à l'huile n'a jamais été mon truc après avoir découvert les peintures acryliques. Certains figurinistes y reviennent toutefois).

Ici, le temps de séchage est BEAUCOUP moins long et ce matériel offre des perspectives intéressantes : alors que je pensais que le Mobile Brigada ne serait guère plsu qu'un One-Shot, je me prends à imaginer une petite faction de Nomads peinte avec ce Celestial Azure... En plus j'ai les figs ^^'

- Ce matériel peut éventuellement venir au secours des figurinistes qui ne sont pas très à l'aise avec les phases d'éclaircissements diverses qui font tout le sel de la peinture des figurines : puisque les dégradés et autres glacis sont objectivement impossibles/peu opportuns, du coup, on se contente de poser quelques couches pures et emballé, c'est pesé ! On obtiendra facilement une armure qui joue avec la lumière ambiante : on triche pas mal certes (et on perd pas mal en esthétique suivant le résultat vers lequel on tend), mais certains figurinistes peuvent y trouver leur compte.

En cela, pour nuancer un peu, je citerai les propos du Grand Maître de la peinture Remy Tremblay tiré du topic dédié à ces peintures sur Warmania :

Le problème que je vois avec cette peinture c'est que l'effet est utilisé pour lui même , ce n'est pas un moyen de faire des machins iridescents peints, c'est juste de la peinture qui change de brillance en fonction de l'angle auquel on le regarde. Donc impossibilité d'éclaircir ou d'ombrer le truc et pire que tout la peinture va parasiter les volumes en changeant de ton, laissant la fig illisible.

On est donc forcé d'utiliser ça en couche uni et oui ça fera jouet. J'ai un ami qui dit, on ne mélange pas les légo et les playmobil, il y a un peu de ça , les peintures à effets posent souvent des problèmes d'intégration avec le reste. On a le même problème avec les LEDs dans les décors ou les gurines.

Pour ma part je comprend ce problème comme ça : ces effets jouent avec la lumière réelle, ils ne la simulent pas. Du coup on joue avec le volume physique de la figurine et donc en rappelle la matérialité directe, on perd l'échelle, la représentation. Donc l'effet va marcher en photo car ce que l'on regarde est une transposition 2D de la réalité. C'est le même phénomène avec le MNM, en photo on a l'illusion du reflet c'est top car l'angle choisit est fixe. Une fois en main, en tournant l'objet, l'effet à tendance à tomber à plat car un objet métallique change de reflet constamment. On a un peu la même chose avec les OSL mais là c'est une histoire de contraste, la lumière physique vient interférer avec la lumière artificielle simulée par les pigments.

Le TMP a ça de bien que l'on peut le contraster artificiellement avec les tons plus ou moins sombre, ainsi on reste sur le même langage que le reste de la fig mais on a un aspect réaliste qui joue un peu avec la lumière physique.

Donc je ne crois pas trop en cette peinture pour de la fig telle qu'on la pratique.

- Là où je vais vraiment nuancer mon propos, c'est que je pense que ces couleurs ne sont pas faites pour aller sur toutes les surfaces. Je m'explique : si on veut peindre des carrosseries de voitures, des bannières de Tzeentch, Seigneur du Changement ou de Slaanesh, Prince des Plaisirs (le fluff en rapport semble correspondre), si on veut peindre du mécha comme dans les manga, les véhicules Eldars ou la peau de certains reptiles comme les dragons et les dinosaures... Alors oui, ces couleurs peuvent être très intéressantes et pour ma part, l'utilisation que j'en ai faite sur le Mobile Brigada m'a beaucoup plu.


Ici, des Space Marines Primaris Ultramarines peints par l'Honorable Zedo. Ici aussi je trouve que la peinture des armures passe bien

Ici un essai de l'Honorable Abrusio avec du Martian Green


Si en revanche vous voulez peindre des canons médiévaux, des chevaliers bretonniens, des armées antiques etc etc etc... et d'une manière générale tout ce qui n'est pas futuriste, alors je suis tout de suite plus mitigé et ne vous y encouragerai pas trop car, comme le dit Remy Tremblay, vous allez vous retrouver avec des trucs qui feront "jouets".

- Gardez en tête que sauf à disposer d'un matos de pro, ces peintures sont impossibles à photographier comme bon vous semble : je l'ai suffisamment répété : ce que je vois à l’œil nu est très différent des images capturées avec mon APN et même les Condisciples qui ont réalisé des vidéos ont connu des difficultés à restituer ce qu'ils voyaient.

=> En gardant ces quelques éléments d'information à l'esprit, vous serez en mesure de tirer vos conclusions. En tous cas, en ce qui me concerne, dans l'optique d'une utilisation futuriste cyber-punk mécha comme le Mobile Brigada qui m'a servi de cobaye, je suis totalement conquis et comme indiqué ci-dessus, je n'exclue pas du tout de donner des petits camarades à mon Mobile Brigada ^^

Je vais essayer de trouver le temps de tester l'autre flacon dès que possible. Ce qui est sympa, c'est que désormais, Green Stuff World propose ses flacons de peinture caméléon métallisées à l'unité. Tout de suite, il y a moins de regret "financiers" à éprouver si votre tentative se révèle infructueuse ^^

Si ces peintures ont éveillé votre intérêt, je rappelle que Green Stuff World en a offert un set complet qui fera partie des lots mis en jeu lors du concours de peinture des 1 000 000 de visites du Temple ^^





Ainsi s'achève cette review consacrée aux peintures caméléons métalliques de Green Stuff World. N'hésitez surtout pas à confier vos retours en commentaires car je serai vraiment curieux de connaitre vos avis sur la question (et sur quoi vous envisageriez de les utiliser ^^).

Merci infiniment,

Serviteur,

13 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour ce retour d'expérience!
    Moi qui suis plus un adepte des finitions mat je vais passer mon tour... pour une peinture tuning dans le jeu Need For Speed pourquoi pas mais sinon peu pour moi niveau figs :)
    Encore merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je t'en prie mon Cher Jason ^^

      Supprimer
  2. Très bon article de fond. Le retour d’expérience dessus est très intéressant. je pense que je me prendrais un pot ou deux histoire de tester et de mourir moins bête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment mon Cher Nekola ^^

      Ravi d'avoir pu éclairer ta lanterne ^^

      Oui pour 4€, tu ne seras pas vraiment perdant en cas d'insuccès... Dans le cas contraire, ben bingo !! ^^

      Supprimer
  3. Thank you for the small lecture! Metallics look great!

    RépondreSupprimer
  4. Pas du tout convaincu par la chose que je trouve très gadget, mais je salue le soin que tu as apporté à ce test, comme toujours ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment mon Cher Docteur Half ^^

      Ah, le caractère très particulier de ce produit emporte effectivement des avis très partagés ^^

      Supprimer
  5. Pour ma part à utiliser comme toute peintures à effets spéciaux, c'est à dire avec parcimonie. Tout est bon à prendre pour une boule de mage, un effet sang dég****sse,...
    un outils de plus, pourquoi pas (après faut voir le prix...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison : vouloir en faire trop avec ce produit aboutirait à des résultats "Jouets de Toys'r'Us" qui seraient du plus mauvais effet.

      Là j'ai très envie de tester l'autre teinte sur mes Yu-Jing ^^

      Supprimer
  6. Moi j'aime bien ca me motive a tester

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien moi aussi : au début j'avoue avoir été mitigé... Mais quand tu emploies le truc pour certaines figs qui semblent convenir pour ça, le résultat n'est pas dégueu du tout ^^

      Supprimer
    2. Je crois que tu as visé juste. Il faut Ze gurine qui s'y prête.
      Après le travail au brossage c'est loin d'être déconnant, bien fait le résultat peut rendre aussi qu'avec un aero je trouve.
      Bref jvais tenter de gagnee le set au concours de visite :) ^^

      Supprimer