Fidèles du Temple

15/09/2016

HAIKU / 俳句



Volutes de fumée,
S'étirent de ma pipe un soir
De la fin d'été.

Morikun


8 commentaires:

  1. Je dirai même plus :
    Volume de futaie
    Déchire toutes mes nippes
    Je suis dénudé
    ^^

    Content de voir revenir cette plaisante tradition sur les manuscrits du temple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment pour l'intér^^et que tu portes à la poésie du Temple ^^

      Supprimer
  2. C'est malin, avec tes histoires d'Haïku ca m'a inspiré pour trouver le nom de l'un de mes nouveaux chatons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours ravi de donner un coup de main ! XD

      Supprimer
  3. Idées fumeuses
    S'emparent de ma tête
    Quel socle fabriquer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, je ne pensais pas que mon haiku sur ma pipe allait inspirer autant d'initiatives créatrices !! XD

      Supprimer
  4. Genre :
    Quoi ta pipe ? Qu'est-ce qu'elle
    A ta pipe ? Voudrais-tu que
    L'on se souvienne d'elle ?

    Ben, voilà, c'est fait, ta pipe nous inspire ;-)

    RépondreSupprimer