Fidèles du Temple

18/09/2018

COMPARATIF : DALLES DE STAMPING BASIUS BY WARGAMES BAKERY/HISTORY CRAFT VS ROULEAUX TEXTURES XL ROLL BY GREEN STUFF WORLD : OPPOSITION, COMPLEMENTARITE OU "C'EST PAS PAREIL" ?


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^


Les Visiteurs réguliers le savent : je n'ai jamais caché mon amour immodéré pour les dalles de stamping Basius, créées à l'origine par la famille Baker sous la marque Wargames Bakery pour la réalisation de socles personnalisés... A tel point que j'y ai dédié une section entière du Temple ^^

Pour autant, j'ai récemment découvert les fantastiques opportunités qu'offrent les rouleaux texturés de Green Stuff World.

Je viens d'apprendre que les dalles Basius, très difficiles à se procurer en temps normal puisque quasiment disponibles uniquement lors des campagnes de financement participatifs, reviennent faire un nouveau tour de piste. La campagne est organisée cette fois à l'initiative de HISTORY CRAFT, partenaire de longue date de Dave Baker avant que ce dernier préfère se mettre un peu en retrait du monde de la fig pour se consacrer à des projets plus personnels et familiaux. La campagne est déjà financée bien au delà du financement minimum demandé (7 807,00€ sur les 562,00€ demandés initialement) et s'étale encore sur 25 jours au moment où j'écris ces lignes. Le succès des dalles Basius ne s'est jamais démenti.

On m'a posé la question sur facebook si je voulais bien donner quelques éléments de comparaison entre une dalle Basius et un rouleau texturé GSW car certains Condisciples hésitent beaucoup (et je les comprends parfaitement) en raison du prix assez onéreux d'une dalle de stamping (30£ soit 33,73€ hors frais de port. C'est sûr : ça calme). J'ai décidé de réaliser vite fait un petit comparatif "avantages/inconvénients" de chacun des produits concernés car avec l'expérience (passske là en fait, je n'ai pas trop le temps de rédiger un article convenable, mes plsu humbles excuses par avance ^^'), je pense qu'ils sont destinés à des utilisations/figurinistes bien précis ^^

Chacun d'entre Vous sera en principe à même de tirer ses propres conclusions et d'agir en conséquence (dans tous les cas, la carte bancaire va fumer ^^).

Alors prêts pour le duel ? C'est parti (j'attire votre attention sur le fait que le nombre d'avantages/inconvénients de chaque produit n'est pas en soi déterminant : j'ai tâché de lister au maximum les caractéristiques qui peuvent entrer en ligne de compte suivant votre capacité financière/niveau de figuriniste/patience/attentes/projets perso/autres) !! ^^


Image by Rafael Branco


CHALLENGER #1 : BASIUS PAD



A tout seigneur, tout honneur comme on dit, je commence par ma valeur sûre fétiche : les dalles Basius ^^


AVANTAGES


- La surface : les dalles Basius (à partir de la génération "Basius 2" comme dans la campagne de History Craft qui n'est qu'une nouvelle opportunité d'en racheter) sont réversibles. En général, il y a un côté "ordonné" (une route bien pavée, un couloir de station orbital en ordre... etc etc etc) et un côté "chaotique" (un dallage en ruine, un champ de bataille défoncé... etc etc etc...). En terme de quantité et de diversité à reproduire, une dalle Basius ne connait aucun rival.




On peut y faire tenir un grand socle volant + des socles de cavalerie + des socles d'infanterie sans problème.

- La matière : en résine, cela promet une finesse de détails extrêmement haute. On verra sans peine les nervures du bois d'une planche, le grain du bitume d'une route, etc etc etc... 

- La réputation : mis à part les ceuss qui ont mal évalué l'utilisation projetée, je n'ai jamais vu quelqu'un se plaindre des dalles Basius. C'est un outil proprement fantastique qui ne se trouve que rarement à la revente : en général, les heureux possesseurs les gardent précieusement ^^



INCONVÉNIENTS


- Un colosse aux pieds d'argile : Une dalle Basius pèse certes son poids... Mais la résine, ça casse. Si vous la faites tomber sur du carrelage par exemple, il y a de très forte chance qu'il y ait de la casse. Ne pensez pas à "recoller" les morceaux car à moins d'être un parangon de précision, les fêlures se verront lors du stamping. A la place, sauvez les meubles en utilisant les morceaux comme des "mini-dalles".


- Le prix : à plus de 30€ la dalle hors frais de port, c'est un réel investissement qui doit être m^rement réfléchi. Si vous avez l'intention de socler une armée entière dans la même ambiance mais avec un poil de diversité à chaque fois, une dalle Basius présente une certaine plus-value. Si vous n'avez qu'une dizaine de figs tout au plus à traiter, ce n'est peut être pas l'outil idéal... 

- La lenteur : l'utilisation d'un dalle Basius demande un petit temps de préparation : après avoir graissé les socles, il faut bien les presser à la verticale de la dalle puis (et c'est ma technique perso), mettre le tout quelques instants au congélateur pour solidifier immédiatement le green stuff avant de tout ressortir et de retirer d'un coup (n'y allez pas doucement au risque de perdre des détails si vous bougez) avec une pince (avec les doigts, c'est plus hasardeux ^^'). C'est plus long mais faut ce qui faut pour des socles bien détaillés ^^

- La rareté : à une certaine époque (les dalles Basius de première génération), elles étaient disponibles auprès de quelques revendeurs indépendants... Mais à partir de la génération "Basius 2", elles ne sont disponibles que durant des périodes très courtes (1 mois tout au plus mais j'ai déjà vu 15 jours pour une simple réédition à la volée) et uniquement à cette occasion. Il n'y a pas de stocks massifs à disposition dans les grandes enseignes comme Wayland Games ou Philibert par exemple. En gros, si on en veut, c'est maintenant ou jamais (ou tous les 3-4 ans sauf à trouver quelqu'un, comme votre Serviteur, qui accepte de vous faire une petite série après un "petit arrangement ^^).


EXEMPLES


Voici les effets que j'ai pu obtenir avec l'utilisation des dalles Basius, parfois seules, parfois conjuguée avec d'autres techniques :














CHALLENGER #2 : ROULEAU TEXTURES




AVANTAGES


- Le prix : à 12€ environ le rouleau (soit l'équivalent de 2-3 socles en résine texturés chez Micro Art studio par exemple), l'investissement est plus qu'abordable et vous permet d'obtenir très facilement une petite série de socles texturés très sympathique et bien détaillée.

- La matière : sauf erreur, les rouleaux texturés de GSW sont en plastique type plexiglas. Une chute sur un carrelage ne devrait donc pas l'exploser en mille morceaux... Toutefois attention : gare aux petits éclats/impacts qui resteront pour toujours dans le rouleau.



- La rapidité : si vous êtes un minimum adroit (moi j'ai résolu le problème d'un écrasement intempestif en prenant deux socles gélules de motos GW comme "guides"), vous pouvez mettre vos socles les uns à la suite des autres après les avoir graissé et roule ma poule ! En l'espace de quelques secondes, le plus gros du taf est fait ^^

- La facilité d'accès : GSW a su très vite s'imposer au plan international dans notre petit milieu et sauf rupture(s) de stock passagère(s), on peut toujours trouver des rouleaux texturés sur le site officiel voire même chez certains revendeurs indépendants (j'ai vu un Roll Maker, le truc pour faire des tentacules/câbles dans un magasin de jouets à Kyôtô au Japon alors bon... ^^). Si la fin de mois a été difficile, aucun problème pour attendre le mois suivant et d'être revenu à meilleure situation financière pour acheter votre précieux ^^


INCONVÉNIENTS 


- La taille : en raison de sa petite taille, on est très vite limité à du décors "générique" qui peut être vite répétitif et nécessitera, pour les plus maniaques, d'ajouter quelques éléments supplémentaires de personnalisation. Typiquement, on peut être amené à retrouver le même "pavé cassé" régulièrement sur un grand socle par exemple. Au temps pour la crédibilité das certains cas.

- La surface : corollaire des observations précédentes, le rouleau texturé est clairement envisageable pour le soclage d'une très petite quantité de figs (une faction dans un jeu d'escarmouche, une unité...) aux socles pas trop grands. Pour les armées entières, le risque de voir les mêmes détails se répéter sur chaque socle portera une atteinte certaine à l’esthétique sauf si vous vous astreignez à personnaliser encore chacun d'eux. C'est un travail supplémentaire qui passe pour une unité... Mais nettement plus chiant passé la soixantaine de figs... Surtout s'il en reste 200 derrière ^^'


EXEMPLES


Voici les effets que j'ai pu obtenir avec l'utilisation du rouleau texturé "Hexagons" :







EN CONCLUSION


Comme je l'avais écrit précédemment, une dalle Basius et un rouleau texturé de GSW ne sont pas stricto sensu des outils en totale opposition. Je les vois davantage (à mon niveau hein, je peux comprendre qu'il en aille différemment pour Vous ^^') comme des trucs complémentaires qui s'adaptent en fonction des attentes.

Sachant qu'un figuriniste chevronné jonglera sans problème avec l'un ou l'autre outil et lui trouvera même d'autres utilisations, AMHA, si je devais résumer de la manière la plus simpliste et caricaturale :

- La dalle Basius s'adresse au figuriniste soigneux ayant de grandes quantités de socles à traiter... Et une certaine aisance financière (mais bon, si vous avez déjà fait l'emplette d'une armée, ne la ramenez pas trop non plus hein ^^ Quand on achète une Ferrari, on ne va pas gueuler que la couleur des sièges qu'on veut est trop chère XD)

- Le rouleau texturé s'adresse au figuriniste occasionnel pressé ayant quelques socles seulement à traiter.

Voilà, j'espère que ce petit comparatif rapide des dalles Basius et des rouleaux texturés GSW vosu aura davantage éclairé pour vous prononcer ^^



Merci infiniment,

Serviteur,

20 commentaires:

  1. Oh, l'infâme recyclage de photos :p
    Cela dit, la comparaison est utile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais là je suis un peu obligé si je veux faire part de mon expérience avec preuves à l'appui ^^'

      Oui ces outils ne s'adressent vraiment pas aux mêmes personnes quand on n'est pas trop familier des uns ou des autres.

      Supprimer
  2. bonjour cher gardien, merci pour l'article, mais lorsque tu parles de "graissage de socle" qu'impliques tu?

    cela veut il dire que tu mouilles beaucoup la greenstuff qui sera en contacte avec la dalle basius (ou le roulleau)? ou bien que tu utilise une matiere grasse mais sur quoi exactement? (la greenstuff ou la dalle/rouleau?)

    merci et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le graissage a remplacé l'étape de "mouillage" de la green stuff avant empreinte. A l'usage, je pense que l'eau n'est pas suffisante pour se garder d'une adhérence inopinée du green à l'outil.

      Si tu jettes un coup d’œil dans les liens cités, tu verras que j'ai pris le parti de GRAISSER LE GREEN avec du baume à lèvres... Mais certains y vont aussi avec de la vaseline de modélisme ou, comme indiqué, à l'huile alimentaire en cas de dèche ^^

      En conséquence il n'y a plus de problème d'adhérence de la matière à l'outil et une fois le green bien sec, il suffit "d'essuyer" avec un kleenex le corps gras avant de sous-coucher ^^

      Supprimer
    2. merci pour ces éclaircissements!

      Supprimer
    3. Et la peinture tient dessus sans problème (avec un simple coup de mouchoir en papier) ?
      Déjà que je suis un maniaque du dégraissage de mes figurines avant de les peindre, je m'imagine mal graisser intentionnellement un socle avant de le peindre. Il faudrait lui programmer un plongeon dans le liquide vaisselle avant qu'il n'ait le droit à sa sous-couche.

      Supprimer
    4. @ Badmoon : mais je t'en prie ^^

      @ Flogus : MAis si fait mon bon Seigneur : j'attends une nuit ou une journée le temps que le green polymérise bien... Puis après, un simple coup de kleenex pour essuyer le tout et direct à la sous-couhe blanche ou noire en bombe ^^

      Je n'ai JAMAIS eu le moindre problème par la suite et je ne me suis jamais cassé la tête à les tremper dans un bain dégraissant ^^

      Supprimer
  3. Article ma foi fort intéressant. Je ne connaissais pas ces rouleaux texturés. Mais le socle transparent reste à mes yeux imbattable ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Cher Z ^^

      Socle transparent hein ? Si je peux comprendre la démarche, pour moi ça reste quand même la solution de facilité et je n'aime pas ^^

      Supprimer
    2. Pour moi, le socle transparent est un must pour le jeu de plateau car il laisse voir les dalles.
      Par contre, si je me décide à peindre les figs que j'ai de côté pour Kill Team, je vais avoir du mal à ne pas craquer pour le stamping qui est magnifique, surtout en vue de créer un mini diorama...

      Merci pour ce compartif !

      Supprimer
  4. Très complet article!

    Une petite précision concernant l'utilisation des rouleaux: ils proposent des bagues en caoutchou de différentes tailles pour espacer de la surface où on "roule" (mais si les socles de moto marchent pour toi ;) )

    Thx for sharing!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Cher Malthus ^^

      ça fait longtemps que je ne t'avais pas lu dans le Temple ^^

      Oui j'ai vu les bagues en question une fois que j'aie eu publié le présent article ^^'

      Supprimer
  5. Sgt hartmann24/09/2018 09:44

    Merci beaucoup M. Morikun. Votre tuto m'as apporté de l'aide pour faire mes socles avec le rouleau. Seul problème que je rencontre, c'est que les bords de mon socle ne s'imprime pas. Une idée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ! Pardonne moi le temps de réponse mon Cher Sergent ^^'

      Alors pour les bords qui ne s'impriment pas, voilà qui est déconcertant car je n'ai jamais rencontré ce problème... J'avoue que je ne sais pas quoi te dire là ^^'

      Supprimer
  6. Hum... C'est une question que je me posais depuis un moment. J'ai des dalles basius system (trop peu) et mes comparses de rouleaux. Je ne sais trop que prendre pour compléter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD

      Il n'y a que toi qui puisse avoir la réponse à cette question ^^

      "Cherche et tu trouveras" comme on dit ^^

      Supprimer