Fidèles du Temple

12/07/2018

CRITIQUE : SYGILL FORGE : UNE PETITE MARQUE FRANCAISE PROPOSANT DU CLASSIQUE CLASSIEUX ^^


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^






Les grandes vacances ont enfin commencé, les périodes d'exams sont terminées pour la très grande majorité des concernés (si vous avez des rattrapages en septembre, bon courage à vous ^^') et qu'elles aient débuté avec un succès ou un échec dans les/vos études (sachez que rien n'arrive par hasard et qu'il faut persévérer, même si vous êtes persuadés du contraire - ne confondez cependant jamais persévérance louable et acharnement stérile - : j'ai tellement apprécié la 2e année de Droit que je l'ai faite 3 fois... Avec le petit commentaire du prof qui va bien "de toute façon vous ne réussirez jamais en Droit"... Bon... j'ai validé depuis lors l'équivalent d'un Master 2 Professionnel obtenu de manière fort honorable et je suis juriste depuis ma sortie de la fac... Et j'attends avec impatience de pouvoir re-croiser cet éminent pronostiqueur... ^^), il est temps de lever un peu le pied et de passer à autre chose.

Et j'ai le très grand plaisir de vous livrer une nouvelle critique du Temple à propos d'une petite (et c'est bien le mot quand le tenancier est tout seul à faire tourner son bizness) marque française qui propose des figurines en résine à l'échelle 28-32 mm et plus : j'ai nommé SYGILL FORGE.

Adonc, Sygill Forge est tenue par l'Honorable Arnaud Fournet qui a contacté votre Serviteur fin juin au sujet de savoir s'il était possible que le Temple fasse passer l'épreuve du feu à sa marchandise. Si j'ai été fort honoré par sa requête, j'ai néanmoins très précisément attiré son attention sur le modus operandi très particulier mais cependant habituel que j'observe pour ce faire... A savoir 1°) le refus de tout paiement de quelque nature que ce soit, 2°) aucune critique "amazing trotro top lolilol fantastic" 3°) une étude sur pièce(s) de préférence 4°) une liberté d'expression totale et absolue sur mes impressions, qu'elles soient bonnes... ou mauvaises.

Afin de parfaire l'information d'Arnaud, je lui ai fourni quelques liens vers les précédentes critiques que j'avais effectuées pour qu'il sache dans quoi il s'embarque en toute connaissance de cause (hin hin hin... ^^). Nos échanges ont été des plus cordiaux et il a accepté bien volontiers mes conditions.


 


Je précise que jusqu'à ce qu'Arnaud me contacte, j'ignorais totalement l'existence de Sygill Forge. Cela n'est guère surprenant : si j'ai connu l'époque précédant l'avènement d'internet où seules quelques marques bien en vu se comptant sur les doigts de deux mains de lépreux se partageaient le marché (dont GW en bonne place bien entendu mais je pense aussi à Mythril, Fenryll, Grenadier... ça vous rappelle des souvenirs, mes Pairs Vétérans ? ^^), à l'heure actuelle il en est tout autre : les figurinistes vivent un véritable âge d'or où un nombre incalculable de marques proposent tout (et souvent) n'importe quoi en terme de figs : historique ou fantasy, Antiquité ou futuriste, chibi ou bien proportionné, pour le jeune public ou un public particulièrement averti (hein Kingdom Death ? XD), tout le monde sans exception peut trouver son bonheur (ou alors vous avez vraiment des goûts bizarres, même pour un figuriniste !).

C'en est à un point tel que je me demande parfois si l'offre ne dépasse pas - et de loin - la demande. Cela peut être un bien pour les professionnels mais les (même) effets pervers d'un tel système sont cependant notables très rapidement : les grosses cylindrées du milieu (GW, Corvus Belli, Wyrd, Victoria Games...) peuvent se donner les moyens (surtout financiers) de se faire connaître en capitalisant sur une longue existence et un certain prestige, des campagnes de pub, des coups marketing qui cassent la baraque... Mais qu'en est il des toutes petites structures ? Je parle de celles qui, en général, ont le profil suivant : un mec tout seul au fond de son garage qui a plein de talent mais pas de thune pour le faire fructifier ?

- Une campagne de financement participatif ? Dommage que le système ait été depuis bien longtemps (dès l'origine ?) détourné de son but louable par les poids-lourds du secteur (hein Mantic ? Hein CMoN ?) qui ont donné de mauvaises habitudes à certains bakers d'avoir plein de kiloplastique gratuit en prime. Comment notre gars au fond de son garage, qui peine déjà à trouver le financement du moulage d'une ou deux figs qu'il a sculptées peut il avoir les moyens de vous en filer 47 en cadeau-bonus ?

- Une campagne de pub ? Alors certes il y a bien le boulot à l'ancienne : acheter des pages dans la presse spécialisée... Mais justement : il faut "acheter" et s'il n'y a déjà pas de sous pour réaliser des figs, on voit mal comment une marque va faire la promo de sa came si tout part dans la pub. Les nouvelle technologies alors ? Oui a priori, dans notre belle époque ultra-connectée, on pourrait éventuellement faire appel à d'autres média comme la chaîne Beasts of War mais personnellement, j'ai une méfiance non négligeable pour ce truc, soi-disant fait par les passionnés pour les passionnés en terme d'objectivité.

Déjà, il faut être anglophone pour comprendre un minimum ce que racontent les intervenants ; ensuite, c'est loin d'être gratuit pour les annonceurs et tout ce qui est présenté est toujours "fantastic/amazing/whouaou/awesome/cool/autre expression emphatique exagérée"... Et quand je vois, par exemple, que le mec qui est à l'origine du scandale du projet Alien VS Predator vient tranquillement présenter ses nouveautés et que les présentateurs de la chaine évitent soigneusement toute question qui fâche, je me dis qu'en terme d'utilité, ça se pose un peu là. C'est un peu comme si Thierry Ardisson recevait Harvey Winstein en lui demandant "Vous êtes un producteur mondialement connu, on vous dit même homme à femmes, parlez nous un peu de votre passion du cinéma : quel est votre film préféré entre  Harcèlement, Basic Instinct et Proposition Indécente ? Et sinon, de nouveaux projets ?"... voilà voilà... Si je veux un dossier de presse, je n'ai qu'à aller sur le site officiel pour en prendre connaissance... Et pour l'avoir personnellement vu, quand votre produit fait l'objet de 45 secondes de présentation intercalée entre les 20 minutes des dernières nouveautés de GW et de Corvus Belli, j'ai quelques doutes là...

Les réseaux sociaux sont également à double-tranchant : il faut être patient, se faire connaître, établir un dialogue avec la clientèle cible, gérer les connards qui ont toujours un avis sur tout (et surtout un avis) qui vous disent tout et son contraire en terme de "bons conseils qui n'ont pas été sollicités mais moi j'ai un copain d'un copain qui sait que", publier de nouveaux contenus etc etc etc... Et si a priori il n’est pas difficile d'avoir des tonnes "d'amis", ils faut que ceux-ci jouent également le jeu en partageant, "likant" et relaient convenablement vos infos... Et entre la dernière publication d'Angel Giraldez et du dernier mort-vivant de GW, votre petite sculpture de nain ne va pas peser bien lourd...

- Et puis il y a des petits havres de paix dans lesquels on tente de faire connaître des trucs et des machins qui sont plus ou moins confidentiels afin de vivre autrement notre passion commune. Le Temple est de ceux là. "Ouais, Morikun se la joue seul contre tous, hein ! Faut pas me la faire à moi !" pourraient penser certains esprits chagrins... Sauf que non : c'est non seulement une constatation mais également un choix de publication assumé : le Temple a toujours préféré soutenir les petites structures en particulier que les Rolls du milieu en général. Si j'avais voulu faire la putaclic pour exister virtuellement, je me contenterai de faire ce que certains font : sous prétexte de tenir un "blog/chaine youtube d'info figurinistique", il s'agit en fait de relayer/répéter sans trop se fouler les dossiers de presse et autres newsletters de marques très célèbres (GW, Mantic, Corvus Belli...), trouvables par ailleurs sur lesdits sites officiels (et bizarrement, sur les blogs/chaînes en question, il y a toujours plein de pubs pire qu'une caravane du Tour de France... Bizarre ça... ^^). Et on va dire qu'en terme de popularité, le Temple a su très bien faire sans ^^.


 


Je préfère donc mettre les choses au point une fois de plus car certains ne semble pas (vouloir) comprendre que certains préfèrent parler des petits producteurs plutôt que des gros industriels (GW c'est bien, il y a des choses intéressantes, mais il n'y a pas que ça : d'autres font aussi du bon boulot avec les moyens qui sont les leurs). Et c'est précisément ce que je vais faire aujourd'hui avec Sygill Forge.

Quelques jours après nos échanges par mail, j'ai eu l'agréable surprise de trouver un petit colis envoyé par Arnaud dans la BAL du Temple.

Les choses sérieuses allaient donc pouvoir commencer ^^...


Un petit colissimo reçu en parfait état et sans détérioration ?! O_o Là, il faut rendre à César ce qui appartient à César : j'avoue bien volontiers que la poste française s'est très sérieusement améliorée ces derniers mois par chez moi (aha). Je salue bien chaleureusement ces progrès !!

Dans le petit colissimo, il y avait... Une autre boite en carton (on est bien dans l'ambiance Inception là XD)

Et dans le second carton... Une belle palanquée de figurines en résine uniquement sous sachets plastique...

Après en avoir vidé le contenu, il y a 20 figurines et leurs socles transparents (dont certains ont leur film de protection en japonais comme vous pouvez le voir sur la photo... Coïncidence ? ^^)

Pour planter le décors, sachez que Sygill Forge se concentre uniquement sur la sculpture de figurines en résine médiévale-fantastique... que j'aurais tendance à qualifier de "classique" et j'y reviendrai. Amateurs purs et durs de SF/futuriste, passez votre chemin... mais je pense que ce serait fort dommage de ne pas y accorder au moins un regard car il y a des choses intéressantes ^^

Autre information d'importance : le mouleur est français et c'est le célèbre studio GRX que l'on ne présente plus dans le milieu (c'est eux qui moulent les figs Alkemy, Sukubus Studio, Kabuki Models, Predastore...entre beaucoup d'autres). Ainsi donc, la production est bien franco-française et en principe de qualité ^^

En fait, Arnaud m'a confié que pour ma critique, il m'avait envoyé... 95% de son catalogue actuel de marchandises O_o' Quand on sait que le prix de vente moyen à l'unité est de 11-12€ environ (hors frais de port et pour les modèles 28-32 mm), je me suis rendu compte qu'il ne rigolait absolument pas et entendait jouer sa crédibilité sur ce coup là... A l'image de FLUO CRAFT il y a quelques temps dans le Temple. C'est tout de même curieux de voir que certains majors n'attachent vraiment pas leur chien avec des saucisses quand on leur demande des échantillons (on est même parfois plutôt encouragés à sortir le larfeuilles) alors que des petits poucets choisissent de sacrifier volontairement un manque à gagner immédiat non négligeable (plus de 200€ de came !!) pour construire leur réputation. Non seulement c'est fort louable mais dénote également un souci de transparence qui me plaît énormément. Et je tiens à m'incliner devant Arnaud pour l'insigne honneur qu'il me fait en agissant ainsi.


Ceci étant dit, assez palabré et voyons ce que les figurines de Sygill Forge valent vraiment !! C'est parti pour l'épreuve du feu du Temple !! ^^

La critique suivra le découpage du catalogue officiel de Sygill Forge afin de conserver une certaine cohérence et pour ne pas égarer inutilement les Visiteurs qui souhaiteraient pousser plus loin leurs propres investigations et/ou envie d'achat ^^



LES HYBORIENS


Je commence tout de suite (en fait la première fig que j'ai piochée au hasard dans le tas fait partie de cette collection ^^) avec les Hyboriens... Qui sont en fait directement issus de l'univers de Conan de Barbare. Donc qu'on s'attende à du muscle, du cheveux long, du slip et des boobs ^^ 


"Bastoooooooooon !!" ^^

"Bastooooooooooon aussi !!" ^^
 
Je précise tout de suite que ma sapience dans le domaine se borne au film éponyme avec Arnold Schwarzenegger, n'ayant jamais pu ni vraiment voulu porter mon attention sur les œuvres littéraires de Robert E. Howard, pourtant très riche. Mais je n'exclue cependant pas de remédier à mes lacunes dès que ce sera possible ^^'


On commence avec Vésarine, une sorte de magicienne visiblement. Si j'apprécie la finesse de sculpture qui est immédiatement notable, je note d'emblée les signes du syndrome de la résine qui font que bien souvent, certains éléments fins comme le manche du bâton de magie sont souvent courbés quand ils ne sont pas tout simplement tordus. Si la résine permet une finesse de détails sans égal (pour moi), le métal ne souffre pas de déformations évoquées.

J'aime bien les drapés et les détails des sandales et des bracelets offrent d'intéressants défis de peinture... Toutefois j'ai l'impression que le crâne me semble quelque peu disproportionné...

Oui : le visuel officiel pêché sur le site de Sygill Forge me le confirme : le crâne est trop gros pour être humain... Mais dans l'univers médiéval-fantastique de Conan, on dira que c'est le crâne d'un géant ou de tout autre monstre qui aurait la grosse tête... Comme un Ericus Zemmourus ou un BHLis Vulgaris par exemple ^^

Le visage est toujours un élément déterminant pour moi car c'est une composante qui attire immédiatement l’œil en peinture. Ici, si je trouve que le nez féminin n'est pas très marqué (un peu comme dans les manga), voilà un joli visage plein de détermination faisant penser que la magicienne réfléchit à un sort qui va bientôt partir ^^

On poursuit la revue de troupe avec un certains Taros. Beaucoup plus musclé mais tout aussi court vêtu que Vésarine (ça j'aime bien : le déséquilibre "Armure de plates complète masculine/bikini armure féminine" a tendance à me casser prodigieusement les nouilles en terme de crédibilité : là on est chez les barbares et on ne s’embarrasse pas trop des contingences vestimentaires ^^

Ici, le syndrome de la résine joue à plein : non seulement la lame de l'épée est vraiment tordue et nécessitera de tenter une reprise à l'eau chaude/eau glacée, mais encore la pièce s'est rompue au niveau entre les mains quand j'ai juste voulu saisir la grappe pour la mettre sur la boulette de patafix. Je précise qu'à ce niveau, ce n'est pas le sculpteur qui est responsable mais le mouleur : peut être cette fig a t'elle fait partie d'une mauvaise série et que le mélange de résine était un brin trop fragile ? Quoiqu'il en soit, ce genre de déconvenue ne pose pas beaucoup de problème aux figurinistes vétérans ^^

Les muscles sont bien dessinés et le visage masculin dur est très bien marqué.

Tous les détails sont soignés et il n'y aucune négligence.


On continue avec le méchant du film : Thulsa Doom le mec qui est en fait un serpent qui doit bien s'amuser au lit avec ses concubines manipulateur, représenté ici dans sa forme humaine en armure d'écailles complète. Les détails offriront d'intéressantes opportunités chromatiques (je pense pour ma part à des jeux de reflets iridescents ^^).

Le drapé de la cape me semble en revanche un poil minimaliste voire perfectible au bas de celle-ci... Mais c'est quelque chose qui est aisément rattrapable en terme de peinture en jouant sur les ombrages et les éclaircissements (si déjà moi j'arrivai à sculpter ça, je serai content ^^')

Petite vue rapprochée : les détails sont très fins (notez la pupille reptilienne sur l'épaulière)

Petit zoom sur la tête casquée : pour ma part, ce genre de détail est toujours à double tranchant : autant ça claque bien comme ça, autant c'est un véritable enfer de peindre convenablement la peau et les yeux dans de si petites fentes... MAis c'est le challenge quotidien des amateurs d'elfes noirs n'est ce pas ? ^^

Hissar, une sorte de magicien masculin en robe et cagoule est le suivant sur la liste. Il est moulé d'une seule pièce (bravo pour le tour de force car la confection du moule n'a pas dû être des plus simple ^^)

Si pour Thulsa Doom, je trouvais le drapé perfectible, en revanche ici, Arnaud à véritablement craqué son slip en en faisant des tonnes ^^ : une telle profusion de plis ne devra surtout pas être négligée sous peine de gâcher un tel niveau de détails

J'aime l'expression du visage empreinte de mystère : sa main suggère qu'il va former un sort mais l'expression faciale semble "ailleurs" ^^

On termine cette série avec ZE VIP : Conan le Barbare himself !! ^^ Bon là, on a tout le minimum syndical : les muscles, le slip en peau de bête sauvage assorti aux bottes en fourrure, le collier de dents, les cheveux longs et des bracelets en cuir épais ^^

Je trouve que la musculature est cependant moins marquée que celle de Taros mais une fois encore, c'est un détail qui peut être corrigé en jouant sur les teintes lors de la mise en couleur.

Quant à l'épée, une fois encore elle est courbe.


La série des Hyboriens est très plaisante car elle ravira aussi bien les fans du genre que les cinéphiles et séduiront sans peine les amateurs de barbares génériques pour tous système de jeu accueillant ces gros boeufs ^^



LES ROMAINS 


Bon en fait il n'y a qu'une seule entrée là et elle se nomme Scaeva. C'est une maitresse des bêtes avec un gros tigre/une grosse panthère. Je vais être franc : j'ai tout de suite l'impression de voir une représentation en 3D d'une œuvre de Julie Bell & Boris Vallejo ou de Luis Royo pour qui la représentation du corps humain et surtout de ses muscles n'ont jamais eu de secret ^^

Il se dégage une certaine puissance de la femme qui tient en laisse (en chaîne ^^) son fauve même si elle ne semble pas spécialement bodybuildée pour retenir son animal de compagnie. L'expression du visage en rjoute d'ailleurs une couche de ce côté là ^^


Le fauve est tout particulièrement réussi : sa musculature est très joliment rendue et la sauvagerie qui en émane (notamment la gueule ouverte dans une posture en plein bond) fait un agréable contraste avec la femme qui semble mutique. Le seul petit problème ici... C'est qu'il manque la queue du fauve !! ^^ En effet, celle-ci est manquante dans le sachet. Si Arnaud n'en est pas forcément responsable vu que c'est le mouleur qui a oublié un élément, il doit cependant veiller à effectuer un contrôle qualité exemplaire s'il veut donner une bonne image : bon ce n'est pas grave dans l'absolu : un petit coup de téléphone pour renvoyer le bitz manquant... Mais c'est toujours un peu chiantos de constater que la fig qu'on a commandé et qu'on a impatiemment attendue... n'est pas complète. Attention donc, mon Cher Arnaud : une petite structure doit absolument soigner ses clients pour les fidéliser même si les figurinistes compréhensifs pardonneront plus facilement et bien volontiers à un mec tout seul une erreur qui peut arriver à tout le monde plutôt qu'à un poids lourd qui en principe doit faire ce qu'il faut pour éviter ce type de désagrément ^^

Ce fauve est vraiment tr_s étonnant de réalisme : en terme de peinture il y a vraiment de quoi se faire plaisir. Même les griffes sont très bien représentées (cependant, je note en revoyant la photo qu'il semble que la canine gauche est absente... Défaut de moulage ? A confirmer).

L'absence de pelage figuré en sculpture implique qu'il faudra jouer sur les teintes lors de la mise en couleur vu qu'on a affaire ici à un poil ras. Cette figurine ne sera peut être pas destinée en définitive à un figuriniste débutant.

A noter ici une ligne de moulage clairement visible qui nécessitera un petit coup de ponçage avant de sous-coucher ^^




LES AMAZONES


Vient ensuite la série des Amazones en commençant par une lancière : Thalestri. Je précise tout de suite : la lance n'est pas spécialement courbée et c'est heureux ^^ Pour le reste elle est équipée d'un grand bouclier, d'une armure pectorale... Et d'un simple cache-sexe/pagne. Si évidemment cela contribue à donner une pose glamour à la figurine, concept classique de la guerrière sexy mais dangereuse qui plait toujours à la majorité de la clientèle masculine, il reste que pour ma part je trouve cela pas vraiment crédible... Mais ce n'est qu'un avis perso et je ne pourrai reprocher à Arnaud de satisfaire à une demande toujours majoritaire de la clientèle.

Le bouclier au lion est magnifique et gagnera a être particulièrement soigné lors de la mise en couleur, étant l'élément le plus important de la fig.

Le visage, figé en un cri de guerre, devra être bien traité sauf à vouloir plutôt donner une impression de surprise ^^

On continue avec Ysite qui porte une sorte de cimeterre égyptien à deux mains. Sans raison particulière, j'aime beaucoup la pose de cette fig car i les vêtements sont très minimalistes ici aussi, l'importance des zones corporelles offrira de belles opportunités de peindre une belle peau féminine et de laisser libre court à des envies de tatouages ^^

J'aime également l'abondante chevelure... Bon ça, c'est parce que j'ai toujours beaucoup apprécié les cheveux longs chez une femme... Et Mme Morikun a une cascade capillaire qui me rend dingue ^^'

L'expression faciale est très particulière : si le nez me semble une fois encore faiblement marqué, l'impression qui s'en dégage me laisse à penser à une froide détermination : il va y avoir de la baston mais la fig est prête, quelle qu'en soit l'issue ^^

On avance encore avec Astéria : une archère. Si la fig est particulièrement intéressante, le côté un peu trop anguleux du visage me fait davantage penser à une elfe plutôt qu'une humaine.

Bon ce que je trouve pas vraiment top c'est le fait qu'elle ait un haut de cuir en brassière, une cape... Et juste un string. Les habitués connaissent bien mon impression en la matière et rejoint ce que je disais plus haut : une guerrière qui se bat en sous-vêtements, c'est certes sexy mais ce n'est pas vraiment crédible. Une fois encore je ne pourrais reprocher à Arnaud de répondre aux attentes des clients (je rappelle que Corvus Belli propose systématiquement des rangers à talon pour tous ses modèles féminins...) dans la mesure où certaines marques ne s'en cache absolument pas : je pense aux productions de PAolo Parente. Bref, si la fig est très jolie, ce n'est clairement pas elle que j'achèterai mais plutôt ses copines précédentes.


Notez le souci du détail d'Arnaud : la créole sculptée à l'oreille droite (si si regardez bien ^^)... Pour la peindre convenablement, il va falloir y aller minutieusement ^^


LES GRECS


Une seule proposition chez les grecs, mais non des moindres : Achille, le héros homérique que l'on ne présente plus. Voilà l'une de mes figurines préférées tant le souci du détail a été poussé très loin ^^

J'aime beaucoup les arabesques sur l'armure et les jambières ^^


Les accessoires inclus sont remarquablement variés : deux têtes alternatives, des options d'armes intéressantes... Et une petite colonnade pour réaliser un mini-diorama ^^



LES SAXONS


La collection suivante est celle des Saxons. Si avec Conan on avait déjà du boeuf, voilà qu'arrivent les gros thons en commençant par Rorbane qui, avec sa hache à deux mains nous met tout de suite à l'aise ^^ Les détails sont beaucoup plus marqués que la série Conan, notamment au niveau de la musculature (les Saxons plus récents que Conan ?)

La hache ne comporte pas de fioriture particulière : c'est simple et fonctionnel. On sent que le proprio veut aller à l'essentiel et trancher dans le vif du sujet ^^

Si vosu avez tendance à perdre la tête, vous pouvez toujours compter sur Rorbane pour vous la garder ^^

Son pote Turold n'est d'ailleurs pas en reste car si sa hache est plus courte, il est sculpté en pleine course ^^

Il me rappelle les hordes du Chaos de GW mais en plus dynamique ^^

Leur copine Irmine est assez badass dans son style : elle se contente de faire sa maligne en se tenant appuyée sur sa hache à deux mains (décidément, les Saxons d'Arnaud aiment 'achement beaucoup les haches XD). Fort heureusement, Arnaud lui a donné une hache réaliste : exit la hache à la GW aussi grande et épaisse qu'un panneau solaire que seul un ogre pourrait porter ^^

Bon son pagne est aussi un peu plus court que celui de ses copains mais au moins on échappe au string ^^'

Une fois encore, ce casque planté sur un corps de femme a tendance à me faire penser au boulot de Julie Belle & Boris Vallejo


LES VIKINGS


Cette série est l'une de mes préférées car d'une part j'adore les vikings et tout leur folklore (Egill va sûrement gueuler à la lecture de cette remarque mais c'est pas grave ^^) mais le boulot d'Arnaud en la matière est particulièrement plaisant. On commence par Sigvald qui est équipée d'une épée de bonne taille.

J'aurais eu tendance à penser que la fig faisait partie d'une époque Gallo-Romaine (le tissus drapé) mais non, c'est Viking ^^

La pose et surtout l'expression faciale me séduisent absolument : il s'en dégage une impression de noblesse brute, une force primale qui ne demande qu'à s'exprimer. J'adore également les damasquinages des jambières et de la ceinture que l'on retrouve sur l'épée

L'épée en question. De toute beauté et parfaitement droite ^^

Sa copine, Runir, est magnifique et elle va à la baston accompagnée de son loup de Fenris... Visiblement, l'Hiver Vient vite et violemment ^^

On a clairement un bikini-armure mais ce n'est pas trop choquant dans la mesure où Sigwald n'est pas vraiment couvert non plus et il est fringué comme elle, nonobstant la cape. Son visage n'est pas sans rappeler Lagertha de la série Vikings non ?


Là aussi je trouve que cette fois le drapé de la cape est un brin minimaliste alors qu'il y a eu de gros efforts d'ornement des jambières et de l'épaulière.



LES JAPONAIS


Voilà un thème qui attise tout particulièrement ma curiosité ^^ Une seule entrée ici aussi et la fig se nomme Shingami. En fait de samurai, on dirait plutôt un rônin qui me rappelle un peu Yagyu Jubei dans le jeu vidéo Onimusha ^^

Quand je vois autant de surface cutanée à traiter, je vois tout de suite plein d'images d'irezumi se bousculer dans ma tête... chaipas pourquoi ^^

La finesse de détail de cette fig est particulièrement plaisante et le drapé en mouvement met tout de suite dans l'ambiance des films traditionnels chambala XD

L'expression faciale est très bien rendu : en général, les samurai sont connus pour beaucoup de choses sauf pour la rigolade et on voit clairement que lui, il pense davantage au Bushido qu'à la dernière bouffonerie de Naruto ^^

Notre homme est visiblement un tueur de démon ("oni" et ça rejoint la source d'inspiration que j'évoquais plus haut ^^... Comme quoi, cette profession n'est visiblement pas l'apanage des personnes verticalement sous-développées de GW ^^)... Mais la tête de celui-ci qui est offerte en accessoire me rappelle beaucoup un démon très connu... Mais siiiiii vous savez : un certain "démon doré anglais" là... hin hin hin ^^


LES ÉGYPTIENS


Le thème des égyptiens ne comporte qu'une seule entrée une fois encore et il s'agit de Nefret, une sorte de guerrière au serpent qui n'est pas sans évoquer le Clan Sethite à Vampire la Mascarade ^^

La fig est magnifique, d'une finesse extrêe à tel point qu'elle posera très certainement beaucoup de problèmes lors du soclage (la finesse des pieds nus exclue de facto toute velléité de tigeage sous peine de massacrer cette jolie demoiselle). Son port noble, quasi-aristocratique mais néanmoins extrêmement dangereux en raison de la présence du serpent autour d'elle en font une pièce que je trouve assez exceptionnelle. C'est une fig qui me plait beaucoup.

Si j'avais néanmoins une critique à formuler, ce serait au niveau du visage qui me semble un peu trop lisse. Le talon d'Achille d'Arnaud semblant être les traits féminins bien délimités, ici on dirait presque que la fille porte un masque tellement la bouche et le nez sont peu marqués. On peut rattraper ceci sans peine lors de la mise en couleurs mais c'est un détail qu'il faudra tout de même particulièrement soigner à l'avenir... Bon je nuance tout de même : en ce qui me concerne, mes talents de sculpture font que même les représentations de "bonhommes" en pâte à modeler de mes gamins (5 et 7 ans) sont déjà pluss mieux que mes pauvres tentatives de sculpture alors bon... TT


MINIATURES 54 MM ET MONSTRES



Dans cette dernière collection, on quitte le standard 28-32 mm pour entrer dans l'univers des gros calibres... Et là aussi, Arnaud sait y faire avec une certaine maestria ^^


On attaque avec Fenrir, une sorte de loup-garou armé d'une très grosse hache double ^^

Si l'aspect général de la fig est très plaisant, j'ai une petite impression d'inachevé quand je regarde la tête de la hache. Si certes, comme on l'a vu, l'absence de fioriture sur les armes n'est pas spécialement rebutante, figurer le fil aurait peut être "habillé" un peu plus... Quoiqu'il en soit, un minimum d'effet de peinture sera à même de donner toute la profondeur souhaitable ^^

La tête de loup est remarquablement sculptée et expressive et me rappelle la même sauvagerie que le fauve de la fig "romaine" plus haut ^^

Pour une petite comparaison, voici Fenrir à côté d'une fig 28 mm réaliste (marque Corvus Belli) : il est de belle taille quand même ^^

Le suivant est sobrement intitulé le Titan... Et il a une très belle tronche de salopard méchant ^^ Tout en lui respire la finesse et la délicatesse d'un pitbull en chaleur.

J'aime beaucoup l'effet de peau d'éléphant qui lui sied à ravir : un mastodonte qui fonce et qui défonce sans se poser de question avec un matos qui relève davantage de la boite à outils de Leatherface que de la trousse de soin de Mengele.

Voici également une petite comparaison avec la même fig de 28 mm que précédemment. Un bon morceau n'est ce pas ? ^^

Et il n'a vraiment pas une gueule de porte-bonheur comme dirait Schaeffer XD

Je termine la revue de troupe avec une nouvelle fois Taros, mais en format 54 mm donc du calibre d'exposition.

Une fois encore la courbure de la lame de l'épée nécessitera un peu de bricolage (ou de revoir le mélange de résine) mais si la fig en 28 mm était déjà très belle, celle de 54 mm offre aux peintres de quoi pleinement s'éclater sur une fig de barbare.


A cette échelle, le visage se doit d'être bien détaillé, ce qui est le cas en l'espèce et les peintres donneront leur pleine mesure. C'est vraiment une très belle fig d'exposition pour les afficionados ^^

Une dernière comparaison avec la même fig de 28 mm.


COMPARATIFS DES TAILLES


Afin de se faire une petite idée du format des figs de Sygill Forge par rapport à d'autres marques, j'ai fait une petite comparaison avec des marques dont je disposais : de gauche à droite : un Infant Alien de Prodos Games, une fig Sygill Forge, une fig GW, Une fig Sygill Forge "monstre", une fig Corvus Belli, une fig Sygill Forge "monstre", une fig Corvus Belli, une fig Sygill Forge. J'ai essayé à chaque fois de choisir des figs dont les pieds étaient les plus proches du socle.


Je dirai que les figs Sygill Forge sont un poil plus grandes (davantage 32 mm que 28 mm) que les autres marques traditionnelles. Ce n'est pas forcément un problème pour les monstres ni pour les humains dans la mesure où certaines personnes sont plus grandes que d'autres dans la réalité (et les barbares n'ont jamais été réputés pour être "petits" à l'exception des Nac Mac Feegles).



EN CONCLUSION


Sygill Miniatures propose de très jolies figurines qui tapent d'une manière générale dans le "Grand Classique" des barbares humains et des monstres mais de manière classieuses et absolument pas fade. Il y a une atmosphère particulière qui se dégage de chacune des propositions et même si les thèmes proposés sont à l'opposé d'une extrême diversité, il reste malgré tout que beaucoup y trouveront sans peine leur compte.

Que ce soit spécifiquement pour jouer dans l'univers de Conan où pour meubler très avantageusement des parties de jeux de rôles ou des jeux de figs mettant en scène des "barbares lato sensu", Sygill Forge fait très bien le job et n'a pas forcément grand chose à envier à la concurrence du même calibre.

Attention toutefois aux visages féminins et à certains drapés car pour rattraper certains détails un peu amoindris, il faudra un minimum de pratique et les peintres débutants n'y parviendront peut être que difficilement. Je nuancerai mes critiques en rappelant que Sygill Forge n'est portée que par son fondateur, Arnaud, qui fait tout, tout seul et qui ne vit même pas de sa passion vu qu'il a, comme beaucoup de ses Condisciples, un vrai job à côté. Une certaine indulgence est donc de mise et ceux qui attendent de lui le même SAV que GW ou Corvus Belli sont priés d'aller voir ailleurs et surtout de profiter des derniers jours de soldes pour se trouver un cerveau un tant soit peu convenable en état de marche.

Pour le reste et une fois encore,  Sygill Forge offre l'opportunité aux figurinistes adeptes de nouveaux horizons d'acheter 100% français et de soutenir et développer une marque qui a un très joli potentiel. Le site officiel est déjà particulièrement joli et intuitif et cela joue déjà beaucoup en terme d'attractivité de la clientèle. J'ai volontairement choisi de ne pas montrer les "peintures officielles" car je trouve qu'elles étaient très inégales d’une fig à l'autre.





Histoire de montrer qu'Arnaud n'est vraiment pas en reste côté créativité, il a également élaboré tout seul un système de jeu qui est disponible gratuitement et en téléchargement sur son site officiel : TALION. C'est un petit d'affrontement dans une arène de Champions qui tentent de s'illustrer sous le regard des Dieux... Et comme par hasard il est tout à fait compatible avec les figs qu'il propose à la vente !! Le hasard fait bien les choses n'est ce pas ? ^^




Enfin, Sygill Forge a très aimablement accepté de faire partie des sponsors du Temple et à ce titre, l'intégralité des figs montrées dans le présent article vont rejoindre les lots offerts pour le CONCOURS DE PEINTURE DU MILLION DE VISITES DU TEMPLE... Mais l'annonce officielle sera publiée un peu plus tard car un autre sponsor va également rejoindre le carré VIP du Temple ^^

Tant que je suis sur le concours du million : je rassure les participants : j'ai bien reçu vos participations en MP (je vosu en sais fort gré) et je vous présente mes excuses en l'absence de réponses de ma part : j'en reçois vraiment beaucoup et en ce moment je n'ai pas trop le temps d'apporter une réponse personnalisée à chacun comme vous y auriez en principe droit. Je tâche de faire ce que je peux merci de votre compréhension ^^'


 


Je remercie infiniment Arnaud de Sygill Forge pour m'avoir fait l'honneur de critiquer son travail et sa générosité pour alimenter davantage le concours du million du Temple. Je salue son courage et sa prise de risque pour tenter de se faire une place dans la jungle des marques de figs et je lui souhaite tout le succès possible ^^ Vous ne pourriez pas mieux lui témoigner votre soutien qu'en faisant l'emplette de quelques unes de ses références sur son site ^^

Merci infiniment,

Serviteur,

8 commentaires:

  1. Ça fait longtemps que je zieute de son coté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a de quoi, il faut le dire ^^

      Supprimer
  2. Navré pour la queue du Tigre, toutes mes confuses, je vais retrouver ça et te la faire parvenir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Cher Arnaud, si tu ne signes pas, comment veux tu te faire connaître et provoquer des échanges avec tes clients potentiels ? ^^

      Merci par avance pour la queue du tigre ^^

      Supprimer
  3. Darius 's Miniatures12/07/2018 22:47

    Merci pour cet appercu �� je compte bien aller voir son site .
    Désolé pour le message sur fb au sujet de ma participation. Répond quand tu pourras ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je t'en prie mon Cher Darius ^^

      Ne t'en fais pas pour ta participation, je crois me souvenir que je l'ai bien reçue. De toute façon je ferai un rappel général en cas d'oubli de ma part pour que tout le monde soit compté ^^

      Supprimer
  4. Salut et merci pour la découverte et les remarques.

    Moi qui suit en pleine peinture de figurines du jeu Conan pour un copain et aussi plus ou moins sur la peinture de mon Silver Tower, ces figurines rejoignent pile poil ce que je suis en train de peindre.

    Du coup, je bave encore plus et ces modèles sont vraiment très très jolis... (Et je me dis qu'il faut que je termine ma figurine pour le concours... :p)

    A++
    Monty

    RépondreSupprimer
  5. The details on these miniatures are really impressive!

    RépondreSupprimer