Fidèles du Temple

13/06/2020

CRITIQUE : LA VF BUSHIDO V2 RISEN SUN... "C'EST TRÈS BIEN MAIS..." A LA DEMANDE DE RAMSTAG STORE !! ^^ (MAJ 13/06/20)


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^





Il est des systèmes de jeu que l'on s'attend à voir dans le Temple et pourtant ils n'y sont pas... Et il est des systèmes de jeu que l'on ne s'attend pas du tout à voir dans le Temple et pourtant ils y figurent en bonne place ^^

Pour la première occurence, c'est notamment le cas du jeu d'escarmouche Bushido, créé par les anglais de GCT Studio il y a une décennie environ (et géré en France par Legion Distribution, un gros éditeur/distributeur de jeux de figs/jeux de plateau) et qui a pour cadre un Japon médiéval-fantastique très coloré. On y retrouve les grands classiques du folklore japonais comme les yôkai (kitsune, tengu, oni...), les fiers samurai qu'ils soient bushi/shugenja... Et des références un peu plus "exotiques" ou "inhabituelles" déclinées en figs : les yakuza, les triades, les pirates asiatiques... etc etc etc...

GCT s'est librement abreuvé à plusieurs sources d'inspirations, aussi bien traditionnelles et historiques que modernes et fantastiques (l'une des nouvelles factions, les Minimoto, sont clairement issus du Clan du Crabe du JDR/JCC "Le Livre des 5 anneaux").

Mais dernièrement, une petite boutique indépendante, RAMSTAG STORE, s'est mise en tête de remédier à cette étrange absence dans le Temple ^^



RAMSTAG STORE : UNE PETITE MARQUE INDEPENDANTE SPECIALISEE DANS LE MATOS FIGURINISTE... MAIS PAS QUE ^^








Il y a quelque temps, un Condisciple avec lequel j'échange régulièrement sur le net et que j'ai pu avoir l'honneur de rencontrer en vrai, l'honorable Guillaume Stitch Stitch, m'a informé qu'une de ses connaissances souhaitait "me parler". Ladite connaissance était le tenancier de la boutique Ramstag Store.

Bien qu'ayant vu le nom passer une ou deux fois sur les réseaux sociaux, je ne connaissais pas plus que ça. Guillaume m'a indiqué que la boutique envisageait de me proposer du matos de la nouvelle version de Bushido le jeu afin d'en effectuer une review détaillée. Dans l'absolu je n'y étais pas spécialement opposé mais je souhaitais m'entretenir tout d'abord avec le(s) concerné(s) pour tâter un peu mieux le terrain ^^

Ainsi fut dit, ainsi fut fait : quelques jours plus tard, j'ai eu l'honneur d'avoir au téléphone l'honorable Loïc, tenancier de Ramstag Store donc, qui m'a un peu parlé de son activité (bon j'avais quand même jeté un œil sur le site officiel aussi hein ^^)



De quoi il parle, Morikun, là... Ram-quoi ? ^^


A l'origine plutôt spécialisé dans le matériel accessoire des figurinistes avec découpe de plastique/MDF (porte-pinceaux, étagères de peintures, rangements divers et variés, socles transparents, mais également décors etc etc etc...), il a depuis peu diversifié son catalogue pour proposer à la revente aussi bien du matos de modélisme (flocage, herbe statique...), des tapis de jeu... que du jeu de plateau et de la fig proprement dite.

Le site officiel propose plein de petites choses sympa... Et notamment la gamme des fameux pinceaux Artis Opus, absolument hors de prix mais sensément ZE pinceaux ultimes ultra-haute qualité en poils de martre top-moumoute...

Je n'ai jamais eu l'occasion de tester cette came donc pour le moment je ne m'avancerai pas davantage... Mais un coup d’œil sur la liste des points de vente officiels de cette marque dans le monde suffit à montrer que les trucs ne se trouvent pas sous le sabot d'un cheval... Et qu'on doit compter sur les doigts d'une main les pros qui les proposent en France... Loïc semble donc être de ceux-là ^^ (si certains ont déjà testé ces pinceaux, je veux bien un retour s'il vous plize ^^).

Quand je vois le nom et le nombre de ses partenaires listés sur son site officiel, je me dis que la boite bosse quand même avec du beau monde (sauf le premier, que vous pouvez largement oublier vu que ce n'est qu'une grande gueule qui se répand partout dans l'internet - et paf, ça c'est gratuit - ^^).

Loïc me proposait donc de faire la review de la seconde version du jeu d'escarmouche Bushido. Alors, je vais jouer franc-jeu tout de suite (comme d'hab' !!) : sachant pertinemment que Ramstag Store n'était pas le concepteur du jeu mais un de ses revendeurs, ce n'est pas ma critique en elle-même qu'il recherchait mais l'opportunité de bénéficier de la popularité du Temple pour avoir quelque publicité ^^

Je pense que Vous-même, mes Chers Lecteurs, vous en étiez bien doutés ^^... Mais je n'y voyais pas spécialement à redire dans l'absolu : dès l'instant que toutes les cartes sont sur la table et que tout le monde est prévenu... Pourquoi pas ? Je ne connaissais pas le système de jeu sauf de nom, en parler dans le Temple pourrait également parfaire l'information des Visiteurs en quête, eux aussi d'infos sur le sujet pour tirer eux-même leurs propres conclusions... Et de toute façon, le Temple a toujours eu à cœur de soutenir les petites structures pour se faire une place dans notre petit milieu.

C'est toutefois bien la première fois qu'un revendeur sollicite une review du Temple pour l'un des produits qu'il n'a pas créé mais qu'il propose dans son catalogue de vente...

Cependant ^^

Cependant, j'ai pris grand soin de bien préciser le modus operandi très particulier des critiques du Temple : analyses sur pièces, liberté d'expression totale mais toujours argumentée et jamais aucun paiement de quelque nature que ce soit. J'ai bien insisté sur le fait qu'il risquait aussi bien de voir son enseigne associée à des conclusions mélioratives comme péjoratives, le cas échéant, vu que le Temple n’est pas réputé pour sa complaisance ^^

Loïc a néanmoins décidé de jouer le jeu jusqu'au bout : il allait m'envoyer un exemplaire du livre de base de Bushido V2 ainsi que deux starters des factions de mon choix... Et en avant la musique. Ce faisant, j'ai opté pour le Temple de Ro-Kan (bizarrement... ^^) et le Clan Ito.

Après avoir expédié les formalités postales, j'ai attendu de recevoir la came.



LA VF OFFICIELLE DE BUSHIDO N'A PAS ÉTÉ UN LONG FLEUVE TRANQUILLE...



Arrivés à ce stade du présent article, beaucoup de Lecteurs doivent très certainement s'être posés la question de savoir pourquoi il n'y a jamais eu d'articles traitant de Bushido ni de figs en rapport alors que pourtant le truc contient absolument TOUS les ingrédients pour plaire à votre Serviteur...





Hé bien croyez le ou non, j'ai été proprement dégoûté du truc à une époque pas forcément lointaine... Et si, il y a bien eu des articles traitant de Bushido dans le Temple... Mais ils ne sont pas forcément bien vus ^^

Pour une transparence totale, j'ai attiré l'attention de Loïc sur ce qui va suivre et une fois encore, il a maintenu sa demande.

La traduction officielle en version française de Bushido, comme le suggère fort pudiquement le sous-titre ci-dessus, n'a pas été une sinécure par le passé. Loin de là. C’est même plutôt l'inverse : à l'origine destinée à être financée via crowdfunding (financement participatif), ce fut ni plus ni moins qu'un véritable foutage de gueule intégral (mieux : un véritable cas d'école de commerce de tout ce qu'il ne faut pas faire) où mensonges, omissions, demi-vérités... Et insultes envers la clientèle potentielle auront présidé tout au long de la campagne.

Proposée par les tristement célèbres "ludopathes" qui tentaient de faire leurs premiers pas début 2014 sur les territoires figurinistes après avoir fait leurs armes chez les rôllistes, cette campagne explosera en plein vol et son tenancier, Yann Bruzzo, se grillera définitivement auprès des figurinistes après s'être consciencieusement vidé des chargeurs complets de bolters dans les pieds malgré le nombre importants de perches tendues (même de la part de professionnels, c'est dire).

Ce sujet m'a tout particulièrement concerné puisque, bien que très très fort intéressé par le projet de prime abord, j'avais eu l'occasion d'exprimer des gros doutes légitimes dans CET ARTICLE avant de faire la chronique d'un véritable naufrage annoncé faute de capitaine à la barre dans CET ARTICLE pour terminer avec la découverte inopinée d'un "petit tour de passe-passe" qui est tombé fortuitement à pic que j'avais exposé - sur un ton badin mais pas trop - dans CET ARTICLE.

Par la suite , les ludopathes/Yann abandonneront la scène figurinistique (la boite ne fonctionne plus j'ai l'impression) et le projet sera très opportunément refilé à la société Legion Distribution (dont le responsable, Cédric, se trouve en fait être le frère de yann...) qui sortira le produit tout à fait dans les temps prévus initialement, avec tout le matos et les accessoires en quantités industrielles (plus qu'étonnant pour un projet qui avait été avorté et apparemment abandonné pour toujours quelques mois seulement auparavant).

A l'époque, j'avais pu côtoyer aussi bien Yann avec qui j'ai eu maille à partir (je me suis relu les mots doux qu'il m'avait adressés en privé - je ne jette jamais rien - et ça ne manque toujours pas de sel, des années après ^^) que Cédric et je dois avouer que ce dernier est - de loin - le plus raisonnable et surtout le plus diplomate des deux.

Suite à cela, Yann a observé un silence retentissant qui en a dit long sur ses errements (je lui ai communiqué le lien de mes articles à l'époque pour une totale transparence) et je n'ai plus jamais eu aucun contact (et n'en cherche pas spécialement non plus mais j'espère très sincèrement qu'il aura appris de ses erreurs).  Je confesse avoir éprouvé un profond sentiment de dégoût et d'amertume qui me tiendront éloigné du jeu pour plusieurs années.


J'ai mis une citation pour faire bien... J'ai hésité avec une citation latine du Roi Loth mais je voulais paraître intelligent pour une fois ^^


Comme le chantait Charles, de l'eau a coulé sous les ponts depuis, il y a prescription pour toutes ces conneries et en prenant de l'âge, peut-être gagne t'on en sagesse... Hier, un Condisciple et Ami figurinistique, l'honorable Pestilus, m'a enseigné une très belle leçon "il vaut mieux tourner la page que de l'arracher"... J'avoue que ça m'a profondément touché... Peut être qu'un jour je boirai un coup avec les concernés... A présent, voici que la V2 française de Bushido est sortie, gérée cette fois uniquement par Legion Distribution et elle va passer l'épreuve du feu du Temple ^^



AVERTISSEMENT



Je tiens à rassurer tous et tout le monde : même si par le passé j'ai ferraillé dur à propos de la VF de Bushido, je sais quand même faire preuve (d'un minimum) d'objectivité : la review que je vous propose ici n'est absolument pas destinée à régler de vieux comptes par publications interposées. Il me semblait cependant, dans le cadre d'une critique honnête de Bushido, de présenter aussi bien les sujets passés qui fâchent que les sujets plaisants, surtout dans la mesure où ils m'ont touché personnellement... Et surtout de mettre tout le monde au courant à commencer par Loïc.

Les Visiteurs réguliers du Temple savent pertinemment qu'il n'est pas du tout dans mes habitudes de prendre des chemins de traverse quand j'ai quelque chose à dire.

Au contraire je me suis attaché avec encore plus de rigueur à argumenter de façon constructive...  Car sinon, Vous comme moi, n'aurions rien à faire là. Je n'ai rien caché de cette situation à Loïc qui aurait pu décider de s'adresser à quelqu'un d'autre ayant eu un passif différent mais, une fois encore, il a maintenu sa demande.

Et du reste, la section des commentaires est comme de coutume entièrement ouverte (je ne supprime jamais rien - même les points de vue que je ne partage pas - mis à part les insultes gratuites, heureusement fort rares) si bon semble ^^  



DÉBALLAGE ET DECOUVERTE



Le colis a mis plus longtemps que d'ordinaire à parvenir au Temple car c'était juste après le confinement, ce qui n'est pas un problème en soi... En revanche, il était vierge de toute atteinte/coup de cutter/doigt indiscret "sans faire esssprès"/éraflure/déchirement/autres... O_o Purée je ne suis pas habitué à ce que la poste traite normalement mes colis !!

A l'intérieur, deux boites de figs, un blister et le livre de règles au fond. Si je fais le calcul d'après les tarifs officiels, il y a en a pour (2 x 41,00€) + 29,95€ = 111,95€. Ramstag Store, qui a la formidable idée de faire -20% (n'oublions cependant pas que dans ce cas, c'est sa propre marge qu'il grignote), on en est à (2 x 32,80€) + 23,96€ = 89,56€ Les prix ne sont certes pas les mêmes mais le ticket d'entrée n'est quand même pas donné... On va voir si les contenus le justifient... Ou pas.

Les visuels des boites sont plutôt sympas : les textes sont en anglais mais le macaron tricolore laisse à penser que les grenouilles y trouveront leur compte... J'espère ^^



HIROTO : FIGURINE PROMOTIONNELLE



Un "petit truc en plus" qui n'était pas spécialement prévu, c'est une fig promo d'un certain Hiroto : dans le bouquin, on apprend que c'est le dernier représentant encore vivant de son clan qui a jadis connu la gloire... Et désormais il va sous le statut de rônin recrutable partout. Cette fig accompagne toute commande du livre de règles nouvelle cuvée. Je n'étais pas spécialement au courant pour Bushido (mais Corvus Belli le fait à chaque fois pour ses livres en proposant une fig générique de mercenaire) mais je remercie Loïc pour sa générosité (je lui ai cependant dit qu'il aurait pu la garder pour l'offrir à un de ses bons clients).

Le blister est transparent et sans "mousse" protectrice... Je ne suis pas forcément fan de cet emballage "minimaliste" car si la came a été un peu trop "secouée" après l'emballage, il peut plus ou moins y avoir des détériorations : ça passe si c'est sur les pieds de la fig, c'est plus chiant si c'est sur le visage.

Le visuel officiel de Hiroto... Visiblement faut pas trop venir lui chatouiller la barbe vu que nonobstant le fait qu'il soit porté sur la bouteille (de saké), il est en excellente condition physique ^^'

La sculpture n'est pas moche du tout et les nombreuses surfaces de peau autorisent d'intéressantes audaces en matière de peinture (pour un irezumi complet, va quand même falloir s'accrocher très fort au pinceau... Bien qu'il y en ait qui y parviennent sans problème ^^')

J'aime bien les kanji du jeu sur la barre de moulage des pieds, ça change un peu ^^

Petit zoom sur la binette de Hiroto... Bravo pour la goule bien renfrognée à souhait (et mention spéciale au passage aux "soies" des sabres qui sont parfaitement lisibles : la sculpture semble ici de qualité.



LE STARTER DU CLAN ITO



Je commence par le Clan Ito : dans le background, on nous dit que c'est un clan mineur qui a gagné en importance à la suite de la découverte d'un temple mystérieux au fond d'une forêt dédié au dieu "Oroshi" (ce qui signifie un "vent fort" en japonais mais également "serpent", ce qui nous occupe davantage dans le sujet) : ce dieu serpent à favorisé ce clan qui a donc l'air d'avoir des affinités particulières pour cette espèce de reptile sous toutes ses formes, fait grand usage du poison... Et d'une manière générale, use de la ruse (aha !  La rime en allitération !), du mensonge, de l'assassinat etc etc etc... Le Clan du Scorpion de L5A ? Non non je vous parle du Clan du Serpent, rien à voir bien entendu ^^

Au verso seuls les renders 3D sont visibles. Ce sont toutes de nouveaux modèles de figurines. Le starter de la V1 contenaient des figs plus davantage marquées par le Dieu Serpent tandis que celles-ci sont "un peu" plus discrètes ^^

Pour la comparaison, voici les figs du premier starter du Clan Ito. Très sympa également ^^


A l'intérieur de la boite, on trouve une petite séparation en carton, des sachets de cello-bulle et un paquet de cartes.

Houlààà... Alors en ouvrant les sachets de cello-bulle, on voit que les figs sont emballées en vrac à l'exception d'une seule sous-sachet. (les cartes sont emballées). On note tout de suite qu'une fig à droite a sa lance bien tordue... J'ai un peu d'appréhension à l'examen des autres... Encore une fois, j'eusse aimé que les figs soient au moins dans un petit sachet plastique individuel... Renseignement pris auprès de Ramstag, ce n'est pas Legion Distribution qui est en cause mais GCT Studio... Je trouve ça un peu léger pour une boite qui est maintenant installée depuis 10 ans dans le paysage ludique : non seulement ça fait bien cheap mais là aussi, les risques de détérioration des figs ne sont pas négligeables...


Les renders 3D du Clan Ito (cliquez pour aggrandir)


On commence avec la beauté fatale Ito Kinu, qui aime se balader avec son gros serpent favori. La fig est moulée d'une pièce et correspond remarquablement bien au render 3D

Les petits détails sont bien là, chaque écaille du serpent est bien nette et le kimono laisse aussi libre court à toutes les audaces peinturluresques ^^ J'aime bien cette fig ^^

On continue avec une archère du Clan Ito. Et là je suis un peu bluffé quand même : en effet, cette fig également est moulée d'une seule pièce. Oui oui, même la flèche (ce n'est pas courant de représenter la flèche, souvent elle est "suggérée" car absente). Bon elle ressemble un peu aux rondins tels que Lurtz en a criblé le pauvre Boromir dans le film "Le Seigneur des Anneaux"... Mais n'empêche, un joli drapé de cape en mouvement avec une flèche encochée, le tout en métal, je trouve ça plus que convenable ^^


Si je voulais pinailler, je dirais que je trouve le visage quand même un poil trop lisse... Mais la peinture permettra de corriger ça ^^

La fig suivante est une espèce d'assassin à visage ophidien encapuchonné et qui fait office d'exécuteur des basses œuvres. La fig est encore moulée d'une seule pièce et je dirais que sa pose est somme toute "classique" pour le rôle.


La gueule de serpent a du mal a ressortir à la sculpture je trouve... Dans un premier temps, je croyais qu'il arborait un demi-mempo... A voir comment j'arriverai à m'en sortir à la peinture...

La fig suivante est un garde du clan Ito assez classique là-aussi dans le rôle. Mais ici aussi les détails sont bien nets (j'ai redressé très délicatement la lance). Je suis quand même rassuré par le fait que la légèreté du stockage n'ait pas causé de petits éclats disgracieux.


La dernière fig, l'une de mes préférées, est formée de deux figs moulées d'une pièce à réunir : c'est une sorte de shugenja qui est en train de lancer un sort (ou un artiste martial qui se prépare à frapper) entouré d'un gros serpent qui - littéralement - serpente autour de lui et se prépare également à attaquer. Du point de vue dynamisme, c'est topissime mais il faudra bien faire attention lors du montage après la peinture séparée : j'ai eu vite fait de "racler" un peu les figs entre elles en voulant mette le serpent sur le socle déjà occupé par le mec.

Le niveau de détail est encore à saluer... D'autant plus que d'une manière générale, il n'y a que peu/pas de travail d'ébarbage à prévoir ^^. Pour le moment, je suis très séduit par ces figs et pour ce qui est de la couleur, j'ai l'intention de leur donner la livrée du clan du Scorpion de L5A en raison de leurs activités "proches" ^^

Les cartes de jeu (format Magic) sont bien en français et fort jolies ma foi : le fond jaune paille et la police asiatique noire s'accorde bien. Il y a une sacrée profusion d'infos dessus qui m'égare un peu (j'ai lu le livre de règles après le déballage des figs) mais on en reparlera plus tard.

A côté des cartes de profil, il y a aussi des cartes d'effets/équipement qui sont tout aussi jolies. Il faut cependant prévoir de les mettre sous plastique (les "sleever") car il faudra écrire dessus en cours de jeu. Prévoir l'emplette d'un paquet d'emballages transparents donc (entre 6€-10€ environ selon les enseignes).



LE STARTER DU TEMPLE DE RO-KAN



Voyons à présent le second starter : le Temple de Ro-Kan. Dans le bouquin de règles, il est dit que ce sont des congrégations de moines vivant dans des Temples perdus au milieu des montagnes et des forêts, maitrisant les courants du Ki pour être capables de prodiges comme lever des murs de roches, envoyer des boules de feu, fusionner avec le métal... etc etc etc... (Qui a dit "le Clan du Phénix de L5A avec les Maîtres Elémentaires Isawa" ? ^^)... Et qui sont sortis de leurs temples pour aller remettre un peu d'ordre parmi le monde profane (et surtout défoncer la gueule des oni un peu trop entreprenants ^^). Alors outre le fait que le background me parle très fort dans ma tête et trouve une certaine correspondance avec le blog, c'est aussi et surtout le dynamisme des figs de ce nouveau starter qui m'a bien tapé dans l’œil.

Le verso de la boite présentant les renders 3D

Un meilleur rendu (cliquez pour agrandir)... Très honnêtement, que quelqu'un ose me dire que les figs sont tout sauf dynamique !!


Pour rappel, le visuel du premier starter de la faction. Franchement, il n'y a pas photo : à part le papy "tortue géniale", le reste est au mieux classique, au pire très bof (les deux figs du fond). Si concernant le clan Ito, le premier starter était très appréciable, pour Ro-Kan, le nouveau starter est incontestablement pluss' mieux dans la finesse de sculpture et le dynamisme des poses (et aussi plus cohérent : il n'y a que des moines dans la V2)

A l'intérieur, il y avait toujours la petite séparation en carton que j'ai virée et les figs balancées comme ça avec leurs cartes. Point nettement plus positif, une fig sur deux était emballée dans un sachet individuel. Bieeeeeeen... Mais si tout le monde avait été logé à la même enseigne, ça aurait été encore mieux (on peut voir que la fig au centre gauche a sa main complètement pliée...)

Hé bien commençons par le moine (moulé d'une seule pièce) qui avait la main complètement pliée (que j'ai redressée là aussi très délicatement en serrant un peu les fesses ^^') une caractéristique qui aura tendance pour moi à se retrouver dans les autres figs du starter : des cheveux avec une natte et la forme des vâtements me font davantage penser à un mélange empruntant aux moines Shaolin et aux héros des films du genre chinois (comme La 36e chambre de Shaolin). C'est en cela que je disais que Bushido est une sorte de pot-pourri de non seulement du Japon médiéval-fantastique mais aussi puisant à d'autres sources ^^ Cette fig semble être un maître du métal puisque ses mains sont recouvertes de métal fondu. Je trouve le visage particulièrement expressif ^^

Comme il sied bien à un moine, les détails sont très épurés : pas de fanfreluches ou de fioritures : la fig est habillée sobrement. En peinture, ça aura le mérite d'aller vite ^^

Zoom sur le visage : très expressif dans une sorte de détermination zen ^^

La fig suivante est cette fois un maître du diamant ou du quartz car il semble pouvoir aussi bien surfer dessus que taper avec ^^ La fig est moulée d'une pièce et une fois encore je salue la précision des détails : un peu plus richement habillée ici, cette moniale - car cela semble être une femme - arbore des gemmes à la ceinture et une chemise à col mao ^^

Le dynamisme est là et je pense que je peindrai les roches façon rubis... Parce que j'aime bien ^^

Le maître suivant tire son pouvoir du feu et est représenté en pleine incantation et sur le point de lâcher un bon kameha ^^ Pour la première fois, la fig est proposée en plusieurs parties : il faut coller les deux bras.

Cette fig donnera l'opportunité de jouer aussi bien sur les drapés que sur les reflets capillaires ^^

Un joli minois ma foi, plutôt qu'un phénix, on dirait presque un membre du Clan de la Grue ^^

Je pense que la fig suivante est un maître de l'eau qui imite à moitié la pose de la Grue en Kung-Fu (une des poses les plus difficiles à tenir... Avec celle du cheval... Je m'en rappelle encore ^^'). Alors là, attention avec cette fig : il n'y a qu'un seul point d'attache avec la barre de socle et elle se tient sur la pointe du pied... Et cette pointe est très très TRÈS fine : elle était un peu tordue donc je l'ai redressée tout doucement mais j'ai immédiatement senti qu'avec quelques sollicitations supplémentaires, elle se romprait... C'est à tel point que j'envisage de lui coller un tout petit caillou derrière le pied lors de la future séance de soclage pour renforcer ce point d'attache. Franchement faîtes bien gaffe !!

Cette fig est également en deux parties : il faut coller le bas de la robe arrière. La coupe est très fortement chinoise là aussi. J'aime beaucoup la pose de la Grue car quand c'est bien exécutée, c'est très agréable à regarder ^^

Le meilleur pour la fin : la dernière fig est un maître de la terre... Et c'est ma préférée. Clairement. Aussi bien dans les détails que dans le dynamisme, elle claque du cuissot : elle représente un moine en train de donner un grand coup de pied levé... Mais ledit coup de pied se transforme au passage en pierre et entraîne dans son sillage une pluie de caillasses qui ne doit pas faire du bien quand on se le prend dans le buffet ^^' Chaque pierre a des faces irrégulière, le pied lui-même se mue en roche... C'est excellent !

A noter que c'est une fig multi-parts une fois encore : la giclée de terre horizontale et la moitiée supérieure du torse sont à coller... Ce qui signifie que tout le reste (les jambes et la giclée de terre verticale) sont moulées d'une seule pièce. Quand on voit la forme particulièrement tourmentée du truc, ça a dû être une sacrée prouesse de réaliser le moule et surtout de couler le métal sans bulle d'air Oo

Les cartes des moines sont comme celles des Ito : bien que le dessin des persos soient a priori l'oeuvre d'un dessinateur différent, elles sont très agréables à l’œil

Une fois encore, je suis très agréablement surpris par la très haute qualité des figs : nonobstant le fait qu'elles soient en métal blanc, elles sont cependant très finement détaillées (le Clan Ito, plus riche, se démarque par les détails vestimentaires et les bibelots) mais c'est surtout le dynamisme qui fait tout le charme esthétique de cette faction : ces moines semblent être à l'image des frelons asiatiques : ils sautent partout, piquent très fort... Mais avec une absence totale d'armure, le premier coup en riposte risque de faire mal mais eux, ils maîtrisent les éléments... La claaaasse ^^


Ah ? Il y en a d'autres à qui ces figs plaisent très fort ^^



COMPARATIF DES TAILLES AVEC D'AUTRES MARQUES



Alors, oui, ces figs sont bien jolies... Mais quelle est leur taille ? Car si certains figurinistes se contentent de jouer à différents systèmes de jeu avec les figs officielles, certains sont des fondus du proxy et mixent indistinctement tout ce qui leur tombe sous la main pour un peu tout ce qu'ils apprécient ^^

Donc pour les ceuss qui souhaiteraient recycler ces figs pour du SAGA, du Malifaux, du Infinity et que sais-je encore, voyons un peu où on met les pieds ^^



J'ai mélangé des figs Bushido avec des figs de marques concurrentes très emblématiques. En partant de la gauche, un "petit" space marine GW, une fig Bushido, une fig Infinity de Corvus Belli, une autre fig Bushido et un space marine "primaris" GW.

Les figs Bushido sont davantage alignées sur les figs Infinity, soit du 28mm "réaliste"...

Elles sont aussi grande qu'un "petit" space marine. Cela pourra poser quelque difficultés aux figurinistes ayant fait leurs premiers pas avec du primaris uniquement mais avec un peu de patience et de soin, il n'y a rien d'insurmontable ^^



LE LIVRE DE RÈGLES


Il est temps à présent de s'occuper de la substantifique moelle de Bushido, à savoir le livre de règles. Cette fameuse seconde version des règles a vu le jour (en anglais) en septembre dernier d'après ce que j'ai pu voir et elle débarque désormais dans le royaume des lys depuis quelques semaines.

EDIT : Cette version française, ainsi que les cartes, de profil de la seconde version, sont gratuitement téléchargeables sur le site officiel de Legion Distribution

Je précise que puisque je ne me suis jamais pré-occupé de Bushido en détail jusqu'à présent, j'ignore comment était le contenu du précédent livre de règles. C'est quasiment en néophyte total que j'ai rédigé les développement qui suivent. Je ne suis donc pas en mesure de savoir s'il y a les même illustrations qu'avant ou des nouvelles, des ajouts ou des suppressions ^^

 Que vaut elle ? Hé bien découvrons le ensemble ^^



Le livre de règles en français est un ouvrage de 96 pages à couverture souple avec reliure encollée. Je ne suis pas vraiment fan de ce type de reliure car une abondante manipulation peut parfois mener, même avec un soin extrême, à ce que les pages finissent par foutre le camp. Cependant, si la colle est de bonne qualité, alors il n'y a pas à s'en faire (Corvus belli a employé le même process pour ses livres de règles, autrement plus épais et malgré de multiples relectures, la reliure n'a pas bougé d'un poil). Je dois aussi avouer préférer les livres à couvertures rigides... Mais très certainement que le prix n'aurait pas été le même. La couverture imite les livres japonais anciens avec reliure au fil. On peut y voir comme emblème une sorte de chrysanthème (emblème impérial) mais on pourrait aussi y voir une rose trémière voire une belle de jour ^^ Le titre est inscrit dans une imitation d'étiquette ancienne avec les kanji Bushido (武士道 ). J'aime bien cette esthétique à l'ancienne qui marque un début d'immersion ^^

Pour parfaire votre information, voici un exemple de livres japonais anciens avec la reliure au fil ^^

En 2e de couverture, on trouve bien entendu les crédits concernant l'équipe anglaise et l'équipe française. Merci à tous pour leurs valeureux efforts ^^

Le sommaire tient sur une seule page : ce peut être un plus non négligeable car les 96 pages seront synthétiques... Ce peut aussi être un bémol si ça l'est trop. On verra ce qu'il en est...


Tout le livre est en couleurs avec une jolie teinte crème en fond. Mine de rien, je trouvais ça très reposant à la lecture du truc. La palette de couleurs est d'ailleurs très sobre comme la mise en page est simple sans être simpliste : je dirais que c'est là une sobriété toute japonaise... Et j'aime bien ^^

Alors là où il y a pour moi un sacré faux-pas, c'est que les kanji "Bushido" dans les en-têtes de pages de gauche sont... En écriture miroir (ou écriture dite "spéculaire")... Ce qui ne veut strictement RIEN dire en japonais qui ne connait pas cette technique de rédaction. Erreur de copié-collé ? Négligence/ignorance du maquettiste ? Il faut savoir que les caractères chinois et japonais peuvent se lire de haut en bas ou de gauche à droite (et le sens de lecture traditionnel japonais se fait même de droite à gauche) mais ils sont toujours écrits dans le même sens (donc jamais "sur la tranche" comme quand on regarde la tranche des livres dans nos bibliothèques)... Là, cette écriture miroir est tout simplement anachronique... Et fait vraiment sourire... Jusqu'à ce qu'on se rappelle qu'on a affaire là à un ouvrage professionnel qui en est à sa seconde version... Et qui coûte tout de même 29,95€ !! C'est... léger quand même hein ? Il semble que Legion Distribution soit bien en cause sur ce coup-là : la boite a repris la maquette anglaise... Mais les anglais ont systématiquement fait gaffe à mettre les kanji dans le bon sens, comme on peut le vérifier sur les règles anglaises téléchargeables gratuitement... Dommage...

Dès la page 3, on entre dans le vif du sujet avec un lexique des termes et concepts détaillés. Alors ça peut être un peu violent d'entrée de jeu de se fader plein de définition de mots-clés d'un système de jeu qu'on découvre à peine, autant je vois ça comme plutôt intéressant : un petit effort de lecture de prime abord permettra grandement AMHA de faciliter la compréhension et l'assimilation de l'ensemble des règles.

Le descriptif des cartes... Ce n'est pas du luxe car je trouve qu'il y a un peu BEAUCOUP d'infos dessus... Et pour un néophyte, c'est un peu perturbant : j'ai fait plusieurs allés-retours avec quelques exemplaires des starters pour commencer à comprendre les points forts et les points faibles. Mais ça rentre petit à petit ^^'

Il est intéressant de noter que les rônin peuvent être recrutés par quasiment tout le monde... Où ils peuvent constituer un groupe à part entière. Il est possible de jongler à la fois sur la "nature" des figs (samurai/moine...) mais aussi les titres de certaines cartes.

Alors si je trouve que la mise en page est très claire et aérée (un plus indéniable pour moi pour une meilleure lecture et compréhension) pour la plupart des pages, parfois il y a des agencements un peu "étonnants" comme ici où la page de droite qui centre un petit bout de texte avec une grosse image... Il y a parfois quelques "vides" qui auraient gagné à être comblés par quelques textes d'ambiance (petite récréation après l'étude d'une pleine page de règles) ou des images plus digestes... A noter que l'illustration de la page 23 se retrouve à l'identique mais en plus petite et inversée à la page 59... Pour un ouvrage professionnel, ça fait un peu "bouche-trou opportuniste"... Ce n'est pas rédhibitoire en soi mais je rappelle que nous n'avons pas là une fan-trad hein.

Bushido utilise des D6 de 2 couleurs différentes (n'importe quel figuriniste ayant un peu d'expérience en a sans problème une chiée... Mais si vous êtes un débutant absolu, il va falloir en prévoir quelques uns 5-6 de chaque couleurs devraient être suffisants) et repose sur un système d'actions "simples" et "complexes" qui me rappelle sans peine la dichotomie des actions courtes/longues d'Infinity. Il faut bien peser chaque décision car il ne suffit pas de foncer comme un bourrin "et on verra si ça passe".

Il y a également la gestion du Ki - la force à Star Wars quoi - qui permet à chaque tour ou presque d'accomplir des actions spectaculaire (un petit moine en short qui explose un bushi en armure lourde à mains nues façon Okuto no Ken : "tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort" ^^ Ici aussi il faudra faire preuve d'une certaine justesse dans l'utilisation du Ki car si le bushi susdit chope le moine en question AVANT qu'il place son kameha, l'explication de texte sera martiale, léthale et pas forcément propre ^^

Alors j'avoue quand même que les sections "tirs" et "corps à corps" m'ont un peu perdu car il y a toute une succession de phases "à tiroirs"... Avec un plan à l'anglaise à multiples subdivisions où il faut s'accrocher quand même : "Si truc est comme-ci, alors vous pouvez tenter machin ; si bidule est infructueux alors chose est affecté d'un malus..." etc etc etc... Il faut vraiment plusieurs lectures et ne pas hésiter à visionner quelques "expli-parties" sur youtube afin de pouvoir bien raccrocher les wagons. C'est sûr que si un joueur expérimenté peut directement vous enseigner les règles, c'est encore pluss'mieux ^^ (encore une fois, l'emblème fait un peu paumé, tout seul en bas de la page à gauche).

Il y a un nombre non négligeable de scénarios proposés dans le livre. A la lecture, ce sont de vrais scénarios (capture d'objo...) et pas une boucherie déguisée de base. D'ailleurs, comme à Infinity, massacrer intégralement la faction adverse ne sera en aucun cas le gage d'une victoire absolue car il faut réellement "jouer le scénario" : si la faction adverse à marqué deux points mais se fait annihiler par la votre qui n'a rien scoré, vous serez peut être maître du champ de bataille mais vous aurez néanmoins perdu le scénario ^^

La surface de jeu d'une partie de Bushido mesure 60 cm x 60 cm. Des dimensions assez petites donc qui permettent de jouer un peu n'importe où avec un minimum de matos (6-8 décors suffiront). Les dégâts encaissés pouvant être très importants et survenir très vite (les moines de Ro-Kan ont 5 points de vie environ... Un coup de katana bien ajusté peut occasionner 3-4 points de vie d'un coup... Voire davantage avec les actions de Ki... ça calme), une partie de Bushdio semble donc très nerveuse et très rapide. Une après-midi ou une soirée peut donc voir se succéder 2-3 parties sans problème. Je n'irai pas jusqu'à qualifier le truc de "jeu apéro" car ça nécessite quand même un certain temps de préparation et de prendre le temps de dérouler sa stratégie mais c'est une alternative très intéressante aux ceuss qui ont été vacciné des systèmes de jeu monolitiques de GW par exemple (reconnaissons quand même que Kill Team est beaucoup plus rapide que 40K ^^').

Il y a quelques grosses illustrations sympa dans le livre comme cette double-page : on peut y piocher de l'inspi pour de la peinture, de l'immersion... J'aime bien ^^

Dans les dernières pages, on trouve un exposé rapide des factions. Il y en a 11 (si on compte les rônin comme une faction à part entière) en tout : le Clan Ito (les familiers du Dieu Serpent fourbes et menteurs), le Culte de Yurei (les yôkai et autres fantômes/zombies japonais), La Préfecture de Ryu (les bushi traditionnels), la Vague sauvage (les Oni, les gobelins et les Ogres), le Temple de Ro-Kan (les moines élémentaires), Les Pirates Jung (des pillards façon Davy Jones et l'équipage du Hollandais Volant de Pirates des Caraïbes), La Descension (une faction entière de Tengu), Le Syndicat de la Lune d'Argent (les yakuza, voleurs et autres trafiquants), les Rônin, le Clan Minimoto (nouvelle faction, le Cland du Crabe de L5A), Kaze Kage Zoku (la faction ninja) et le Clan Shiho (nouvelle faction : Clan Déchu qui a bien l'intention de faire son retour sur l'échiquier politique et guerrier). Il y a du choix quand même en fonction de ses affinités ou l'esthétique ^^

Le livre se termine sur une petite nouvelle et une jolie illustration crépusculaire...

La 4e de couverture du livre est tout ce qu'il y a de plus sobre (même pas un petit résumé descriptif du jeu histoire de mettre à l'aise le néophyte ? Ah bon...).



EN CONCLUSION


Bien bien bien... J'arrive au terme de cette review de la seconde édition en français de Bushido, j'ai pu vous présenter pas mal de choses, plusieurs points de détails etc etc etc... Il est temps à présent de conclure en vous faisant part de mon ressenti... Lequel est quelque peu mitigé car si j'avoue être globalement très emballé par Bushido, il y a tout de même plusieurs bémols indéniables. 

Pour parfaire votre information le plus clairement possible, j'ai listés ce que j'estime être les points forts et les points faibles. Libre à Vous ensuite de tirer vos propres conclusions ^^



POINTS FORTS


- Le formidable attrait de l'atmosphère japonisante du jeu :

Alors sur ce point, on pourra parfaitement me reprocher un manque totale d'objectivité (^^) mais il n'en reste pas moins que de s’immerger dans un monde japonais médiéval-fantastique avec tous les clichés traditionnels (et des trucs plus "exotiques"), est quand même plus que séduisant quand on a été davantage habitué à des systèmes d'heroic-fantasy plus "classiques" et occidentaux comme WH Battle/Age of Sigmar, Malifaux... etc etc etc...

Quel plaisir de se dépayser un peu via des tables de jeu sur lesquelles on pourra faire évoluer ses figs sous des cerisiers en fleurs, à l'ombre d'un temple mystérieux abritant un bouddha géant, entre les maisons en toit à pagode... Non seulement c'est une très belle invitation au voyage mais c'est aussi une excellente opportunité de sortir des sentiers battus en terme de décors... Et puis bon... Des dimensions de 60 cm x 60 cm, on a largement vu pire en terme de place ^^


- La beauté des figurines :

Vous avez eu l'occasion de voir en détails les figs de deux starters de la seconde édition. Les figs sont absolument magnifiques. 

Cependant, il y a beaucoup d'autres références qui sont disponibles où en passe de l'être et c'est un véritable régal tant pour la peinture que pour jouer avec. Pour s'en convaincre, voici une petite sélection composée à partir des différentes factions :











Proprement magnifique n'est ce pas ? ^^ Il faut vraiment être difficile pour avancer qu'il n'y a rien de plaisant parmi les références de Bushido... Ne serait-ce que simplement pour l'esthétique et le plaisir de peindre à défaut de jouer ^^


- Une version française irréprochable :

Les Visiteurs réguliers du Temple le savent : j'ai vraiment BEAUCOUP de mal avec les fautes d'orthographe et/ou de syntaxe. 

Si une faute ou deux d'inattention sont aisément pardonnables (tout le monde n'est pas parfait, moi le premier), il en va tout autrement quand on kommance à prendr dé liberté de langaj' paske c chian de bien ékrire lol...

On peut d'autre part également pardonner les erreurs dans une fan-trad car après tout, certains Condisciples ont dépensé du temps et déployé pas mal d'efforts pour œuvrer dans l'intérêt de la communauté tout entière. Si une fan-trad vierge de toute faute est préférable, les mecs ne sont pas des pros non plus et il serait très malvenu de venir jouer les "inspecteurs des travaux finis" avec un gant blanc pour vérifier les traces de poussière et de critiquer lamentablement un pavé de plusieurs dizaines de page (mais il y a toujours des Maîtres Capello en manque de reconnaissance qui veulent toujours se distinguer après la bataille ^^').

Là où je n'aurai aucune pitié, c'est en présence d'une traduction dite professionnelle proposée à la vente. En effet, un client est tout de même raisonnablement en droit d'obtenir, en échange de son argent, certes un joli bouquin avec de jolies images... Mais aussi et surtout une rédaction/traduction parfaite (en principe, des gens sont payés pour faire une bonne mise en page, bien écrire, bien dessiner...). 

Ceux qui auront lu quelques ouvrages de la Black Library de GW me comprendront sans problème ^^

Concernant la version française de la seconde édition de Bushido, j'ai donc été très agréablement surpris de profiter d'une rédaction claire, nette et précise, sans lourdeur ni traduction bateau nawak. C'est un point important à souligner car je trouve qu'au fil des années, il n'est pas rare de voir des traductions françaises dites professionnelles avec des fautes. Et ça la fout plutôt mal en pareil cas.


EDIT

- La gratuité des règles en français :

Je procède ici à une mise à jour importante : j'ai été avisé par Cédric Bruzzo, tenancier de Legion Distribution, que la version française de la seconde version des règles de Bushido est disponible gratuitement en téléchargement sur le site officiel. J'avais pourtant cherché mais je n'ai pas trouvé... Et j'ai mieux regardé ^^'

Il est clair qu'avec la gratuité de ces règles, les néophytes peuvent déjà se faire une première idée du système en bouquinant ça tranquillement avant de décider de franchir le pas seul ou avec un ou plusieurs copains.






POINTS FAIBLES



- Les prix assez élevés :

Une condition pour moi sine qua non de la viabilité d'un système de jeu de figs, c'est bien la question de caractère abordable (ou pas) du matos. Je pense que même en présence de la règle du jeu ultime et de l'esthétique la plus top-moumoute des figs, si vous les vendez à 50,00€ pièces alors que c'est de la grosse escarmouche ou du mass-battle... Vous allez circonscrire d'entrée de jeu votre clientèle aux personnes les plus aisées financièrement parlant... Et elles sont rarement les plus nombreuses.

Alors bien entendu, je tends une perche énorme pour qu'on me rétorque fièrement "et GW alors ? T'as vu les prix ? Ils augmentent sans cesse et pourtant les gens continuent d'acheter !!"... Certes. Mais GW est un cas particulier et je doute fort qu'avec les prix pratiqués par le toucan anglais, même les plus FBDM (FanBoys De Merde) continuent de donner leurs sous quand on dépassera 300€-400€ la boite de base. On a déjà franchi la barre des 200€ donc bon...

J'en reviens à Bushido : le prix d'un starter nouvelle cuvée est de 41,00€ et le prix moyen des figs en blister oscille entre 10€-16€ selon les cas. Ainsi donc, si j'excepte le cas d'un figuriniste parfaitement anglophone, le francophone pur jus qui voudrait se mettre à Bushido V2 avec le minimum syndical - soit le livre de règles en français + 2 starters (pour initier un pote et faire des émules) - il lui en coûtera 29,95€ + (2 x 41,00€) = 111,95€ (hors frais de port)... Le montant du ticket d'entrée va piquer un peu quand même...

Car en face, la concurrence est rude et surtout très sexy :

- Corvus belli propose pour 90€-110€ une boite complète de démarrage à Infinity avec deux factions (comptant une fig de plus que les starters de Bushido), un tapis de jeu, des décors simplistes mais des décors quand même, des dés, les règles papier (téléchargeables par ailleurs gratuitement en plusieurs langues)...

- Games Workshop propose son système d'escarmouche Age of Sigmar "Bestgrave" à 65,00€ avec absolument tout pour commencer à jouer (tapis de jeu en carton fort, deux factions en plastique souvent plus nombreuses que Bushido... Et en version futuriste, Kill team (et Necromunda V1) est à 125€ avec un contenu de malade...

Même en lorgnant du côté de Wyrd, les starter de faction coûtent 46€ en moyenne mais il y a une fig en plus et certaines sont souvent plus grosses que celles de Bushido

Quand je vois ce genre de prix, je me dis que Ramstag a tout à fait raison de tenter de capter la clientèle éventuelle en décidant de rogner sa marge (-20% par rapport aux prix généralement constatés). Ce n'est absolument pas un appel de phare grossier en faveur de l'enseigne qui m'a demandé cette critique mais bien une réalité : le même ticket d'entrée tel que détaillé plsu haut coûte la bagatelle de... 82,56€. C'est déjà une très nette différence, vous me l'accorderez... Et il faut pourtant se taper les décors et quelques fournitures supplémentaires (dés, pochettes transparentes, jetons...)

Bien sûr il reste encore et toujours Wayland Games... Mais tout le monde sait que les prix attractifs (et le brexit va très certainement changer la donne avant peu) se payent par des traitement souvent chaotiques des commandes, des temps de livraison parfois proprement démentiels (comptez en moiS quand vous n'avez pas de bol)...

Quand on prend le parti de sortir des sentiers figurinistiques battus et rebattus par GW, la question des prix n'est pas négligeable.


- Un livre de règles en français "léger" :

Comme indiqué, la version anglaise de Bushido est téléchargeable gratuitement sur le site officiel de GCT Studio... Tandis que la version française est dispo gratuitement sur le site officiel de Legion Distribution.

De fait, je trouve que pour le prix de 29,95€ la seconde version française est clairement "légère" considérant le contenu. J'avoue ne pas bien comprendre ce qui motiverait la clientèle potentielle à en faire l'emplette, dans la mesure où une simple photocopie suffit amplement... Et du coup on peut réserver le montant de 29,95€ pour l'achat de 2-3 figs supplémentaires sous blister...

Je pense surtout que le contenu payant aurait pu être beaucoup plus attractif avec des petits textes d'ambiance, des petites nouvelles, du background en plus...

Mais non. Le background est assez pauvre : on joue dans "les Iles de Jwar"... Bien bien bien... Mais comment ? Pourquoi ? A cause de qui ? Mis à part la page individuelle décrivant chaque faction, l'introduction rapide d'une page sur l'univers au tout début et la nouvelle (classique) en guise de clap de fin, il n'y a rien de spécial à se mettre sous la dent que les règles brutes.

Corvus Belli a joué très finement sur ce registre : le corpus de règles est dispo gratuitement en plusieurs langues sur son site officiel. Ok. Si cependant on veut en savoir davantage sur la background (ou, quand, comment...) alors il faut se résoudre à mettre la main à la poche pour acheter non seulement un exemplaire desdites règles... Mais aussi de l'équivalent en longueur d'un background fort sympathique. On peut parfaitement fonctionner avec les règles de base et s'imaginer jouer aussi bien sur une planète de 40K, qu'un univers parallèle d'Alien ou ce que vous voulez.

Sauf à avoir quelque part un côté "acheteur compulsif" et préférer au maximum du contenu officiel, auquel cas l'achat de ce livre peut se comprendre, je trouve relativement peu utile et opportun d'en faire l'emplette...

Chacun appréciera selon son point de vue.


Et voilà, mes Chers Lecteurs, cette review de la seconde version française de Bushido est à présent terminée. Encore une fois je rappelle que mon analyse repose quasi-intégralement sur le fait que je ne connaissais rien du truc. S'il y a des joueurs vétérans dans le coin, je leur saurai fort gré de bien vouloir partager leur expérience en commentaires avec ce qui a changé ou pas, en mieux ou en mal. Cela participera davantage d'une meilleure information ^^

J'ai pour habitude de ne pas conserver les échantillons que l'on m'envoie pour les reviews mais dans le cas contraire, je l'exprime clairement. Ce sera le cas en l'espèce puisque j'avoue que ce jeu m'intéresse fort et que j'ai bien envie de poser mes pinceaux sur les figs des starters...

J'ai d'ailleurs commencé avec le Temple de Ro-Kan qui aura donc la livrée du Clan du Dragon de L5A tandis que le Clan Ito aura la livrée du Clan du Scorpion ^^


J'ai d'ailleurs déjà commencé la peinture du starter du Temple de Ro-Kan ^^


Je remercie bien évidemment l'honorable Loïc de Ramstag Store pour avoir eu le courage de me demander d'effectuer la review de Bushido malgré mon passif et mes critiques sans fard. Ce n'était pas forcément chose facile de s'engager comme ça ^^

Il a été mis au courant des orientations de ma critique avant publication et rien n'a été changé.

J'espère pour ma part qu'en dépit des mauvaises expériences passées en relation avec Bushido, je serai parvenu à Vous proposer, mes Chers Lecteurs, une review de qualité qui saura vous aider à vosu forger au mieux votre opinion sur le sujet.

Comme toujours, les commentaires sont ouverts à tous et j'essaierai d'y répondre au mieux ^^

A présent, il faut quand même que je me visionne quelques "expli-parties" sur Youtube car je nage encore là ^^'

Merci infiniment,

Serviteur,




18 commentaires:

  1. Joli boulot. Le seul hic est le ticket d entrée. Les règles étant dispo en vo et VF sous forme PDF gratuitement, le bouquin n est a mon sens pas une obligation. Reste de jolies figs métal, en effet pas données mais dans la moyenne au prix unitaire sans effet produit d appel. Reste le plus important, le système. Absolument génial (a quelques éventuels soucis d équilibrage pour certaines combo/compo), l'un des tout meilleurs a mon goût en escarmouche. Le côté combat est top avec la répartition des dés, les attaques/défenses spéciales... Et des scénarii sympa (il faut aller chercher le pdf de tournoi pour en avoir des supplémentaires). Bref, j adore ce jeu depuis des années, je ne peux que vous encourager à essayer le système (si vous posséder tts, le mod est pas mal et à jour).

    RépondreSupprimer
  2. Et si tu le souhaites et que tu possèdes tts, je me ferai un plaisir de te présenter le jeu 👍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salutations mon Cher Tacticactus ^^

      Merci de ta visite et de tes commentaires ^^

      Legion Distribution m'ayant informé de ce que les règles VF étaient dispo également gratuitement sur le site officiel, j'ai immédiatement procédé aux corrections ad hoc ^^

      Je vois que tu es un fondu du jeu, quel enthousiasme ^^

      Pour le prix des figs, il est dommage qu'il n'y ait justement pas de "produit(s) d'appel". Ça peut freiner les velléités des néophytes.

      Peut être que le concepteur ne peut pas se permettre une telle fantaisie... Mais quand je vois par exemple que Alkemy, géré par des quidam comme nous, propose aussi des dés, une réglette voire des sleeves alors que tout ça est à rajouter au panier quand on veut partir de zéro... Ce n'est pas négligeable quand même.

      Je te remercie infiniment pour ta proposition mais je n'ai pas de TTS ^^'

      Au plaisir de te relire dans le Temple,

      Serviteur,

      Supprimer
  3. Je suis assez étonné des blisters que tu as eu. Je n'ai pas eu de boite françaises entre les mains, mais mes blisters du clan Minimoto "in english" comportaient bien une petite mousse noire dans les blisters... Et la boite que j'ai eu comportaient des "sachets bulles" pour les figurines.
    (De façon assez chaotiques, par contre : trois figurine dans un sachet de groupe, deux figurines dans deux sachets individuels...)
    Le starter Ro-Kan étant prévu dans ma liste d'achat, je verrais si j'ai le même "gag" que toi à l'ouverture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?! O_o'

      C'est quand même bizarre cette histoire d'emballage protecteur aléatoire et chaotique... Y a intérêt à bien inspecter les figs quand on achète dans une boutique en dur... Où de vérifier très rapidement quand on a acheté sur le net.

      Oui je veux bien que tu me dises ce qu'il en sera quand tu auras reçu ton starter Ro-Kan stp ^^

      Supprimer
    2. Bonjour, vous du passé !
      Ce n'est pas avec le starter Ro-Kan mais bien avec celui du Silver Syndicat que j'ai pu tester les starter VF. On est sur la même configuration que le starter Ito : une figurine dans un sachet, les autres à l'air libre, le tout dans deux "sachet bulle".
      En comparant, la logique sur cet emballage est assez évidente, en faite : les figurines multipart sont en sachet, les monoblocs ne le sont pas.
      Par contre, le gunbai à manche XXL de Shonosuke (Ah ouais, un tate-gyôji, rien que ça... S'emmerdent pas au Syndicat) était bien tordu. J'ai eu la même en minimoto avec les lances. Le métal étant pas mal souple, qui plus est, c'est un peu la misère à garder droit.
      (Et là, dois-je vous parler du 'tit moine Ro-Kan avec ses singes, qui tiens sur un bâton tout fin ultra souple et que je redresse trois fois par partie minimum ?)

      Supprimer
  4. Moi le prix ne le choque pas. J'imagine que ce sont de petits tirages comparés à d'autres jeux mieux installées et donc pour maintenir une certaine rentabilité il faut que le prix atteigne un certain plancher. Déjà les règles sont téléchargeable gratuitement donc on n'est pas obligé d'emblée de dépenser les 29,95€, ensuite si je me lance dans le jeu je ne vais pas prendre deux factions, je vais en prendre une et je vais m'arranger avec un pote pour qu'il en prenne une lui aussi car si j'ai deux factions mais pas d'adversaire ça sert à rien de me lancer. Du coup on se retrouve à devoir acheter une faction 41€, télécharger un PDF de règle et avoir un pote qui met aussi 41€ pour avoir sa faction. Et de mémoire, quand je me suis lancé dans Hell Dorado en 2008 (12 ans en arrière quand même), une faction c'était déjà 40€ et le livre de règle 25/30 euros. Donc 12 ans après, un jeu qui propose un prix d'entrée équivalent ça ne me choque pas du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salutations mon Cher Ragnar (le même que sur Warmania ou un autre ? ^^),

      Effectivement, j'ai appris que les règles VF étaient gratuitement téléchargeables sur le site officiel de Legion, j'ai donc procédé aux correctifs ad hoc ^^

      Pour le prix, l'appréciation est laissé à la discrétion de chacun.

      En revanche, là où je ne te rejoins pas forcément, c'est sur la décision de se lancer dans un nouveau jeu.

      Si tu parviens à te mettre d'accord avec un pote juste avant de franchir le pas, bien entendu c'est l'idéal...

      Sauf que.

      Il est des cas où dans un groupe bien installé, personne n'ait envie de se lancer dans un nouveau projet ni ne veuille se fendre de l'achat d'un starter. Ça peut aisément se comprendre hein : tout le monde n'a pas forcément l'envie ni les moyens voire le temps.

      Alors, pour tenter de convaincre et éventuellement créer une petite cellule de nouveauté, on est souvent conduit à acheter 2 starters et en prêter un pour une initiation. Si ça plait, banco, si ça ne plait pas, il restera les parties solo ou ultra casual.

      L'honorable Ajax a fait ça avec son truc de Venise (me souvient plus du nom) : les figs sont sympa... Mais je n'ai pas envie de partir dans un nouveau jeu. De même que les autres partenaires habituels. Il a acheté deux starters et propose des initiations à qui veut : ça me dit tout à fait de tenter l'expérience, n'ayant rien à perdre après tout et tout à gagner (sauf mon porte monnaie ^^').

      Si je suis séduit, alors j'achèterai un starter. Sinon... Non.

      C'est bien entendu un autre point de vue ^^

      Supprimer
  5. Les figs sont l'atout majeur de Bushido. Comme tu le dis, il faudrait vraiment être difficile pour ne pas y trouver son bonheur. Il faudra que je prenne le temps un jour de tester les règles. Mais tu ne leur fais pas de la pub^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet pour la pub. Mais ce n est pas le but. Mais ça me chiffonne quand même. Présenter un jeu juste par un prisme physique/technique sans le système de jeu, c'est un peu présenter un diamant comme un amas de carbone... 😋

      Supprimer
    2. @ Mehapito : Absolument.Les figs sont assez dingues et peuvent être très opportunément recyclables dans d'autres systèmes de jeu.

      Pour les règles, j'en parle quand même mais de façon très pragmatique, je ne vois pas pourquoi j'irai payer 30€ quelque chose qui est déjà proposé gratuitement en DLL. Je peux parfaitement comprendre que certains adorent la came 100% officielle... Mais moi je suis davantage dans l'optique de l'économie au max ^^

      @ Tacticactus : J'en ai parlé un petit peu (en temps normal, je ne lis pas les règles, ça me saoule et mes partenaires de jeu adorent les décortiquer donc chacun son truc... là je les ai lu ^^) mais j'ai prévu d'y revenir pour donner mon ressenti sur le focntionnement.

      J'ai bien précisé que je donnais un avis "en néophyte" hein ^^

      Supprimer
    3. @ Morikun : En fait, je vois assez pourquoi acheter des règles que l'on a déjà gratuitement... C'est juste un petit plaisir complétiste de fétichiste du papier, en fait.
      Perso, je ne me lance pas dans un jeu si je n'ai pas les règles sous la main (à l'exception des jeux qui ne sont, à la base, que des règles, genre ce que fait Osprey). C'est une des raisons qui m'ont fait arrêter Briskar (on en est à quoi... 140 balles de livres de règles, actuellement, non ? ) d'ailleurs.
      Par contre, quand j'aime et que je joue, je finis toujours par acheter le bouquin, par envi de l'avoir en physique et, aussi, de soutenir la boite. (Eden, Briskar V1, Alkemy...)

      Supprimer
    4. Oui c'est en ce sens, après réflexions, que je vois le pourquoi du comment.

      Pour Briskar, je ne sais pas, je ne me suis jamais occupé du truc, je sais juste que les figs sont en 54 mm (140€ le livre de règles ? Sérieusement ? Oo)

      Supprimer
    5. Ouais, sérieusement.
      En fait, c'est assez tordu. Le livre de règles V2 est à 40 balles. Le livre de campagne (Expérience, quelques règles et équipements additionnelles) à 50 balles. Saison 2 (règles de colosses, montures)à 30 balles. Saisons 3 (règles solo, mode "dungeon crawling") à 30 balles également.
      Le livre de base et Saison 2 sont indispensables pour jouer dans de bonnes conditions, les starters ayant de plus en plus souvent des colosses. 70 balles minimum, donc.
      Et les règles téléchargeables sont celles de la V1 "parce que c'est bien suffisant pour essayer".
      (Bah voyons, mange ça, joueur de seconde zone...)

      Supprimer
    6. Ah ouais quand même !! O_o'

      J'ai toujours vu ces figs davantage pour la peinture plus chiadée en raison de la taille exceptionnelle de 75 mm plutôt que pour le jeu.

      Les figs sont jolies mais ça ne m'a jamais encouragé à y mettre le nez.

      Supprimer
  6. Un bel article, je rebondis sur briskar, étant joueur, il est vrai que si tu veux toutes les saisons cela revient cher mais tu ne peux jouer qu'avec le livre de base, ce que j'ai fait la première année, et tu peux avoir accès au reste des règles sur le forum, gratuitement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment pour les précisions mon Cher Moipasfou ^^

      Supprimer
  7. Le lien pour télécharger le livre de règles n'est pas bon. Je vais commencer à les lire histoire de voir dans quoi je m'embarque. ^^

    RépondreSupprimer